Maïcé

Nuit du 26 octobre Du moyen et du très bon

Messages recommandés

Cette année, les vacances de Toussaint ne sont pas favorables à l'observation, sauf à profiter des tous premiers jours. Et en effet, j'ai la joie de découvrir que sur le Larzac, il fait un temps extraordinaire pour la saison, chaud et ensoleillé, c'est l'été indien qui se prolonge… Ce serait absolument idyllique si… le trafic aérien ne nous pourrissait pas ce temps splendide, de nuit comme de jour. (Hein les astrams qui voyagent au loin en gâchant nos rares ciels encore bons:$)59f32f4a2fee1_cielcroa10-17.jpg.c759e29bcd2b8344aa3fdce29f0768fc.jpg

Mais soir après soir, les traînées s’élargissent en cirrus qui gâchent le ciel, surtout pour quelqu'un qui cherche le ténu et l'extrême.

 

Cette nuit était la nuit de la dernière chance, le flux s'inversait et les nuages allaient revenir. Alors nous avons mis le réveil à 2h du matin pour nous affranchir du phare lunaire et tenter une sortie.

Il fait doux, le SQM tourne autour de 21,4, rien d'extraordinaire, mais nous n'allons pas bouder cette unique sortie. Mais bien sûr la température diurne supérieure à 20° crée un delta bien difficile à rattraper pour une grosse galette et le début de nuit se passe dans la bouillie, qui n'est pas seulement instrumentale, vu comme les étoiles scintillent.

N'empêche, si on n'est pas trop regardant sur le bouillonnement du trapèze, M42 se présente majestueusement colorée, d'un vert tirant sur le cyan dans le cocon du trapèze à un rouge lie de vin un peu passé dans les ailes et M43. Les couleurs sont d'une évidence qui ne laisse aucune place au doute. C'est tout de même magnifique, même sans le piqué des étoiles. Et j'en profite pour analyser toutes les déchirures, échancrures, bulles que je peux mémoriser pour les comparer avec l' excellent dessin de Fred Burgeot.

La nuit s'écoule au gré d'une turbulence qui va et vient, limitant les grossissements, mais le sevrage a été long et je me gave de tout ce que je peux, pas de piqué, qu'à cela ne tienne, on a les couleurs, c'est moche en bas, pas grave, observons des objets hauts dans le ciel. C'est ainsi que j'ai voulu comparer le groupe de galaxies de M70 déjà bien bas à l'ouest à son grand frère autour de NGC 708 bien plus haut… Bien sûr, il n'y a pas photo, the Fath a gagné, plus lumineux, et champ plus riche. Pacman était bien beau tout de même avec ses chenaux sombres bien dessinés, et NGC 891 présentait son profil faussement diaphane avec une bande d'absorption irrégulière.

Et puis, sur le tard, un courant d'air tiède nous parvient… Sirius a presque cessé de scintiller à l’œil nu. Tentons Sirius B, je ne l'ai jamais vue… Il paraît que c'est une cible pas facile qui peut se noyer dans la diffusion de l'étoile principale ou disparaître dans l'épaisseur d'une lame d'araignée. Ah oui, Sirius éblouit quand on arrive à l'oculaire, mais elle est plutôt ramassée et ne se déforme pas, les aigrettes sont fines longues et interrompues, et là, toute proche de l'aigrette et sans aucune difficulté, une petite étoile peu brillante, ocre nous fait de l'oeil. Trop facile !

Si la turbu se calme, comme ça en a bien l'air, retournons sur le trapèze d'Orion, dans lequel j'avais eu l'occasion une unique fois de saisir H et G (que je trouvais plus difficile) au T1000. Cette fois, on a tout de même moins de diamètre, cette observation est-elle possible, sachant que tout à l'heure ni E ni F n'étaient visibles?

Cette fois au 8mm, E et F sont évidentes, et vient un glimpse puis un autre sur H, formant un triangle équilatéral un peu aplati avec A et C. Elle est faible et assez brune et va et vient au gré de la turbulence, une seconde par ci par là. G risque d'être plus ardue, surtout si le trapèze s'empâte, les étoiles A,B,C et D sont brillantes et trouver une étoile bien plus faible entre ne va pas être aisé. Mais la chance est avec moi, la turbu se calme par moment sur quelques instants, et je m'aperçois alors que G n'est pas si faible, plus brillante que H en effet, elle apparaît plus orange que brune. Mentalement je me représente sa position, mais je sais déjà que c'est elle, il n'y a pas d'autre étoile aussi « brillante » à l'intérieur du quadrilatère. Le vent de sud ouest se lève, brouillant l'image.

Nous changeons de cible : cap sur le casque de Thor. Ma dernière vision de cette belle nébuleuse autour d'une Wolf Rayet remonte déjà à quelques années, au T1000. L'image paraît plus fade que dans mon souvenir, mais le diamètre moins important et la nuit moins belle sont peut-être à l'origine de cette impression, sans compter le souvenir magnifié. Pourtant Fred inspecte le secondaire… Catastrophe, il est couvert d'une dense couche de buée, le primaire aussi est terni… Il faudra jouer du sèche cheveux un bon moment pour retrouver l'éclat des optiques, pour s’apercevoir que le paracorr en a besoin aussi ! Le vent du sud ouest chargé d'humidité sur les optiques à température n'a pas pardonné.

Retour sur une cible haut placée, l'eskimo… Pff, l'image est magnifique, ciselée, la fourrure fait des touffes de densité différente, le nez est ponctuel, le triangle du visage est parfaitement reconnaissable avec les creux plus sombres des yeux sous les sourcils, et une impression d'entrelacs de lignes ténues… Mais l'image s'assombrit, la fourrure disparaît, ne reste que la centrale… Les brumes poussées par le vent nous envahissent. Il est 6h30, il faut remballer.

 

 

  • J'aime 6
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Maïcé,

 

Hélas, voilà ce que j'ai parfois chez moi au réveil :

 

LeverVenus.jpg.a296f517a81b4cfcea24c8a564e6e1ad.jpg.87092b1a917eeecb51b33307a3034b06.jpg

 

Bonne journée,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, ALAING a dit :

Bonjour Maïcé,

 

Hélas, voilà ce que j'ai parfois chez moi au réveil :

 

LeverVenus.jpg.a296f517a81b4cfcea24c8a564e6e1ad.jpg.87092b1a917eeecb51b33307a3034b06.jpg

 

Bonne journée,

AG

 C'est pareil chez moi !!!!!   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

De mémoire, il me semble que tes croa sont rares. Et bien tu devrais récidiver plus souvent.

J'aime particulièrement ta description de M42 qui démontre une belle expérience.

 

Quelques photos d'ambiance??

Jc

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, jcb77 a dit :

Bonsoir

De mémoire, il me semble que tes croa sont rares. Et bien tu devrais récidiver plus souvent.

J'aime particulièrement ta description de M42 qui démontre une belle expérience.

 

Quelques photos d'ambiance??

Jc

Merci pour le compliment!

Mes CROAs  sont rares car mes observations le sont aussi, j'en suis bien frustrée. Et pour les photos d'ambiance, ben ça ruine la vision nocturne.:P

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens Jean-Christophe, c'est exactement ce que je m'étais dit ces derniers temps sur d'autres posts à propos des interventions de Maïcé, ça va droit au but et c'est de l'expérience visuelle pas de la dernière année.

Maïcé, si tu fais une traînée de plus dans le ciel, en venant me rendre visite, tu n'en n'auras aucune paradoxalement ici. Les pilotes respectent bien la consigne, les seuls aéronefs que j'ai perçus sont des hélicos pour la surveillance des feux de forêt et un passage rapide d'avions de chasse.   Chouette photo mais hélas pas glop pour la transparence. Pour le compagnon de Sirius, il me semble que c'est en rapprochement depuis quelques années et le test devient moins ardu. Lors de mes premières séances d'hiver sur l'île, en pointant Sirius juste pour jauger la turb, la composante la plus faible m'est apparue sans la chercher et j'en fus surpris.

Pas fait encore le test du trapèze (ça va plaire à Jean-Noël) mais de nombreux compte-rendus circulent avec cartes de situation précises. Hier soir aussi, il y avait de belles couleurs sur M42. Si tu as peur de dessiner Maïcé pour x raisons (ce que je comprends),  tu peux préparer des gabarits, voire assez complets et tu peux annoter ceux-ci par exemple en cochant les étoiles faibles du trapèze que tu as perçues. C'est juste une idée...

Bon retour en train,

Fabrice M.

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Fabrice, mes raisons pour ne pas dessiner sont essentiellement "médicales", presbytie sur hypermétropie prononcée, je ne distingue pas les traits de crayon la nuit sans une forte lumière et des verres grossissants assez peu compatibles avec l'oculaire (surtout les verres progressifs avec leurs abberrations). Alors j'observe pendant de longues minutes pour mémoriser des détails que je nomme, dont j'evalue la distance et l'éclat pour les retrouver en rentrant sur une représentation existante. Ça limite la quantité d'informations dont je me souviens mais c'est le lot des gens incapables de dessiner. Je vous admire avec une pointe d'envie, vous les dessinateurs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le dictaphone, cela peut être pas mal pour toi. C'est vrai que j'ai tendance à dessiner parce que j'ai pas de mémoire (ou grosse flemme de la faire travailler). Ah oui, tu as raison de citer la gêne de la presbytie comme une gêne pour ceux qui dessinent du faible en direct sans descendre de leur escabeau. Pour l'instant je suis épargné à cause de ma myopie mais on y viendra tous un jour. Comment font les "vieux" comme Serge pour dessiner et il est point myope le bougre ?

Lorsque je serai aveugle, je jouerai de la musique...

Fabrice M.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous des Ardennes 😃,

 

@Maïcé

Quel beau CROA Maïcé, l'observation des composantes "G" et "H" du trapèze d'Orion est Incroyablement fantastique à mes yeux  et souligne ton expérience émérite de l'observation, c'était quel instrument/focale ? Ta description de la structure complexe et des couleurs plaines de nuances de M42, me laisse rêver de l'ampleur du spectacle à l'oculaire et cela, malgré  les traînées s’élargissent en cirrus. L'observation de M70, NGC 708, NGC 281, NGC 891 et du  casque de Thor à dû être une ode à l'immersion dans le ciel profond. Sirius B represente pour moi toute une époque au T520 de l'observatoire de Reims. "Procyon B" serait peut-être perceptible au T1000 .:x

 

@Sky runner

Merci d'avoir eu une pensée pour moi Fabrice :)

Détecter la composante la plus faible  de Sirius sans la chercher prouve les qualités de ton ciel et de ta chaîne optique. Le test du trapèze va bien sûr me plaire, surtout si tu essaies les composantes "G" et "H" perçues par Maïcé. Ce serait cool si tu pouvais aussi tenter "Procyon B" (beaucoup plus difficile que Sirius B) sur ton excellent site. Cette étoile double est pour moi le graal de l'observation extrême :x (après celle d'un alien dans mon jardin :D).

 

Procyon AB

(Mv=0,46/10,80 ; ΔM=10,34)

Année.    Rho.      Theta

2017       4,31"      303,5°

2018       4,76"      310,2°

 

Bonne observation à tous les deux.

Jean-Noël ☔☔☔

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Sky runner a dit :

Lorsque je serai aveugle, je jouerai de la musique...

On fera un "boeuf" ensemble Fabrice 😃

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Sky runner a dit :

Et le dictaphone, cela peut être pas mal pour toi. C'est vrai que j'ai tendance à dessiner parce que j'ai pas de mémoire (ou grosse flemme de la faire travailler). Ah oui, tu as raison de citer la gêne de la presbytie comme une gêne pour ceux qui dessinent du faible en direct sans descendre de leur escabeau. Pour l'instant je suis épargné à cause de ma myopie mais on y viendra tous un jour. Comment font les "vieux" comme Serge pour dessiner et il est point myope le bougre ?

Lorsque je serai aveugle, je jouerai de la musique...

Fabrice M.

Oui, j'y pense, au dictaphone, j'en ai même un mais j'ai la facheuse tendance à me tromper de bouton dans le noir et à enregistrer tous les bruits parasites et à couper quand je dis des choses intéressantes. J'ai "enregistré" la chorale de mon école comme ça.o.O

Il y a 8 heures, Jean-Noel a dit :

Bonsoir à tous des Ardennes 😃,

 

@Maïcé

Quel beau CROA Maïcé, l'observation des composantes "G" et "H" du trapèze d'Orion est Incroyablement fantastique à mes yeux  et souligne ton expérience émérite de l'observation, c'était quel instrument/focale ? Ta description de la structure complexe et des couleurs plaines de nuances de M42, me laisse rêver de l'ampleur du spectacle à l'oculaire et cela, malgré  les traînées s’élargissent en cirrus. L'observation de M70, NGC 708, NGC 281, NGC 891 et du  casque de Thor à dû être une ode à l'immersion dans le ciel profond. Sirius B represente pour moi toute une époque au T520 de l'observatoire de Reims. "Procyon B" serait peut-être perceptible au T1000 .:x

 

@Sky runner

Merci d'avoir eu une pensée pour moi Fabrice :)

Détecter la composante la plus faible  de Sirius sans la chercher prouve les qualités de ton ciel et de ta chaîne optique. Le test du trapèze va bien sûr me plaire, surtout si tu essaies les composantes "G" et "H" perçues par Maïcé. Ce serait cool si tu pouvais aussi tenter "Procyon B" (beaucoup plus difficile que Sirius B) sur ton excellent site. Cette étoile double est pour moi le graal de l'observation extrême :x (après celle d'un alien dans mon jardin :D).

 

Procyon AB

(Mv=0,46/10,80 ; ΔM=10,34)

Année.    Rho.      Theta

2017       4,31"      303,5°

2018       4,76"      310,2°

 

Bonne observation à tous les deux.

Jean-Noël ☔☔☔

 

 

 

Merci Jean Noël pour le compliment. L'instrument est le 711 à 3.5  Stellarzac Instrument qui n'a pas encore rejoint son propriétaire.

Ah ! Procyon aurait été tentable hier et c'est justement le genre de défi que j'adore...  Beaucoup plus proche de Procyon mais Sirius B était tellement visible, presque comme une étoile double "ordinaire" que la difficulté supplémentaire ne parait pas insurmontable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Maïcé a dit :

Sirius B était tellement visible, presque comme une étoile double "ordinaire" que la difficulté supplémentaire ne parait pas insurmontable.

ça fait simplement rêver Maïcé :x

Jean-Noël ☔

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela serait un super challenge Fred.:)

grafico_orbita.png.811499b8c70dafd06914be5bd2339009.png

Jean-Noël 🌦

Modifié par Jean-Noel
Ephémerides Procyon B
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/10/2017 à 10:06, Maïcé a dit :

L'instrument est le 711 à 3.5  Stellarzac Instrument qui n'a pas encore rejoint son propriétaire

 

Ha, je me posais aussi la question...

 

Le 27/10/2017 à 15:25, Maïcé a dit :

Retour sur une cible haut placée, l'eskimo… Pff, l'image est magnifique, ciselée, la fourrure fait des touffes de densité différente, le nez est ponctuel, le triangle du visage est parfaitement reconnaissable avec les creux plus sombres des yeux sous les sourcils, et une impression d'entrelacs de lignes ténues

 

Ha la la, observer l'Esquimau dans un 711, qu'est-ce que ça doit être ! :) J'en garde déjà un souvenir impérissable dans un 600 à la montagne de Lure, alors avec un 711...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est magnifique ce complément d'infos sur les faibles composantes d'étoiles brillantes. Merci Jean-Noël. Je ne savais même pas que Procyon était accompagné !!!

Donc, ce serait un test plus difficile.

 

Le 28/10/2017 à 00:20, Jean-Noel a dit :

Procyon AB

(Mv=0,46/10,80 ; ΔM=10,34)

Année.    Rho.      Theta

2017       4,31"      303,5°

Est-ce qu'il te serait possible de nous donner les mêmes indications pour Sirius en 2017, histoire de comparer (avec la même source de préférence).

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui bien sûr Fabrice,

 

Sirius AB

(Mv= -1.47/8.44 ; ΔM=9.91)

Année.    Rho.      Theta

2017       10.77"   73.9°

2018       10.94"   71.9°

Note: Pour les éléments orbitaux annuels, les données se réfèrent au 1er janvier.

 

 

Le test de séparation de Procyon AB est nettement plus difficile que la résolution de Sirius AB :

 

image.png.1ab4211a39244d368ddc0fed3b4d9133.png

Ephémerides Sirius AB

 

Jean-Noël

 

 

 

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Royale la comparaison et effectivement, on joue pas dans la même cour avec Procyon AB avec un delta de plus de 10 mag. Le seul avantage, une étoile  plus élevée de 22° dans le ciel local et en terme de turbulence, c'est un gros +. Cet hiver, on en reparle... Merci encore.

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, ça c'est un défi. 

Enfait Sirius B cette année, c'est pour les gamins, elle est très éloignée !xD

Modifié par Maïcé
Sirius Black, en effet, c'est vraiment pour les gamins. fichue tablette !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou Maïcé,

 

eh oui, cette année les vacances scolaires sont calculées pour les amateurs de pleine Lune ! 

Merci pour tes descriptions précises, en te lisant on se surprend à imaginer le champ de l'oculaire et à y chercher ce que tu narres.

Bonne idée pour Procyon B, même si ça risque d'être chaud quand-même...

 

Fred.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, fred-burgeot a dit :

Coucou Maïcé,

 

eh oui, cette année les vacances scolaires sont calculées pour les amateurs de pleine Lune ! 

Merci pour tes descriptions précises, en te lisant on se surprend à imaginer le champ de l'oculaire et à y chercher ce que tu narres.

Bonne idée pour Procyon B, même si ça risque d'être chaud quand-même...

 

Fred.

 

L'an prochain, ça ne va pas s'arranger pour teepee, pleine lune à Noël et NL de part et d'autre de ses vacances d'été...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/11/2017 à 01:47, Sky runner a dit :

Royale la comparaison et effectivement, on joue pas dans la même cour avec Procyon AB avec un delta de plus de 10 mag. Le seul avantage, une étoile  plus élevée de 22° dans le ciel local et en terme de turbulence, c'est un gros +. Cet hiver, on en reparle... Merci encore.

Fabrice M.

Oui Fabrice,

Ta situation géographique et ta maîtrise de ta chaîne optique devrait-être des atouts pour réussir ce challenge. Je ne me fais personnellement aucune illusion  au T520 à plus de 50° de latitude nord.

Jean-Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/11/2017 à 08:39, Maïcé a dit :

Ah oui, ça c'est un défi. 

Enfait Sirius B cette année, c'est pour les gamins, elle est très éloignée !xD

 

Merci pour tes bons points Maïcé, :)

Je suis sûr que tu dédoubleras Procyon B dans le flux intense de l'étoile principale, au T1000 de Stellarzac. Je te souhaites de pouvoir réussir ce superbe challenge. 9_9 ( à toi aussi Fabrice :)).

Jean-Noël

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Jean-Noel a dit :

 

Merci pour tes bons points Maïcé, :)

Je suis sûr que tu dédoubleras Procyon B dans le flux intense de l'étoile principale, au T1000 de Stellarzac. Je te souhaites de pouvoir réussir ce superbe challenge. 9_9 ( à toi aussi Fabrice :)).

Jean-Noël

 

 

Cette fois, il va falloir attendre au moins un an. Pas de lune favorable  pour un séjour pendant mes vacances scolaires pendant trèsssssssssssssss longtemps! :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Maïcé a dit :

il va falloir attendre au moins un an.

Oups ! :(

Il ne reste plus qu'à prendre le train pour les Ardennes ☔, c'est comme dans "bienvenu chez les Ch'tis" :D

Jean-Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant