Joël Cambre

OVNIS: témoignages de pilotes réunis à Washington

Messages recommandés

Monsieur Vaufrèges, 100% d'accord avec toi , restons humble, on sait si peu de choses....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ERoyer:
<Alors je n'ai pas envie de passer pour le X ème hurluberlu croyant avoir vu des ET.>

C'est trop tard
Tu n'as plus qu'à nous raconter ton observation

Cordialement,
Claude

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'en rajoute une couche: nous sommes au Moyen-Age de la Science.

Ce qui fait que je suis d'accord avec Debricon, ce qui mérite d'être hautement souligné...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joël, excellent : j'avais pas vu !

Si les extraterrestres permettent de rapprocher debricon et Joël, pas de doute : ils existent.

Cela dit, Joël, je te trouve petit joueur, sur ce coup là :
Au Moyen Age ? Mais nan, à la Préhistoire, nous sommes à la Préhistoire de la connaissance, c'est évident.

Là, depuis 50 ans, on sent un petit coup de mou dans la techno-science dure, mais dans 100 ans, on traversera la Galaxie, comme les extraterrestres.

En attendant, la Nasa n'arrive pas à reconstruire un machin pour retourner sur la Lune, mais c'est juste un petit bégaiement de l'histoire...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pourquoi tant de haine ??

Joël, laisse...

A part l'ombre de Vénus, l'astronautophage, il ne croit à rien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaufrèges, c'est vrai que c'est un journaliste scientifique qui ne croit pas en la Science, c'est fort de café quand même!

Serge, on en est au Moyen-Age de la Science, ou à la Préhistoire si tu veux, MAIS on avancera bientôt c'est fatal! C'est vrai que question modes de propulsion il y a une petite pause dans le progrès depuis les années quarante du XX° siècle, où tout ce qui bouge aujourd'hui avait déjà été inventé. Quand je pense qu'il faut utiliser un bête moteur à explosion tournant au pétrole, inventé au XIX° siècle, pour faire Obernai-Mulhouse, quelle pitié...

Mais soyons optimistes! En ce moment on optimise ce qui existe, en attendant LA découverte, le système ultra-mega-hyper-rapide qu'un jeune chercheur boutonneux va découvrir tôt ou tard!

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 18-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
En attendant, la Nasa n'arrive pas à reconstruire un machin pour retourner sur la Lune, mais c'est juste un petit bégaiement de l'histoire...

C'est pas qu'elle ne peut ou ne veut pas, elle a plus les sous tout simplement. La croisade d'Irak de Bush a déjà englouti 1000 milliards de $, autant que les guerres de Corée et du Viet Nam réunies, combien de missions lunaires la NASA aurait pu faire avec un tel budget? Peut être même une mission martienne avec autant d'argent.
Donc tout ça n'est qu'une question de choix, on n'est peut être plus à la Préhistoire au niveau scientifique mais on y est à fond pour ce qui est des rapports humains. Sauf que ce n'est plus la guerre du feu mais la guerre du pétrole...
Et c'est sûrement pour cela qu'on n'intéresse pas les ETs, on est trop primitifs.....


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

debricon a dit :

"Et c'est sûrement pour cela qu'on n'intéresse pas les ETs, on est trop primitifs..... "

Non... ça c'est faux : notre haute technologie les intéressent, pour preuve : l'ovni à Boris (pardon, je voulais dire l'ovni de l'épouse de Boris)au dessus du Champ du Feu.

J'ai oublié de répondre à Joël : ben oui, les pilotes voient des ovnis, et alors ? Il y a des astronomes qui voient des ovnis, comme Pierre Guérin ou Jean-Pierre Petit, comme le vulgum pecus.

Maintenant, quant à interpréter ce qu'ils ont vu ou croivent avoir vu...

S

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
debricon,

Je n'avais pas vu ton argument, complètement faux et tellement faux, d'ailleurs, qu'il se retourne contre toi.

Le budget militaire américain de disons, 1000 milliards de dollars, versus le budget spatial, disons 10 milliards, pour garder des chiffres très ronds.

Ce budget absolument dément n'empêche pas les avions et les bombes, d'être, d'un point de vue de l'énergie et des performances, rigoureusement identiques aux avions armes d'il y a 1/2 siècle. Si tu voyais passer dans le ciel un Phantom IV et un F 16, tu ne verrais quasiment pas de différence, et si tu te prenais malheureusement une de leurs bombes sur ta maison, l'effet serait rigoureusement le même. L'écart entre la technologie de 1950 et celle de l'an 2000, c'est le débit d'information, la précision, dues aux progrès de la technologie de l'information.

Mais, pour utiliser une image, partir sur la Lune, ou sur Mars, avec un Mirage F1 ou un Rafale, ou si tu préfères un Boeing 707 et un Boeing 787, ou encore, si tu trouves l'image plus judicieuse, avec Apollo ou Orion c'est rigoureusement la même chose.

Bref, tu te trompes : même en faisant un effort technologique démentiel, aller sur la Lune ou sur Mars aujourd'hui est un programme identique à celui de von Braun.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Bref, tu te trompes : même en faisant un effort technologique démentiel, aller sur la Lune ou sur Mars aujourd'hui est un programme identique à celui de von Braun.

Là je suis d'accord. On n'a fait qu'optimiser des technologies connues depuis longtemps. Actuellement ça avance bien question technologies de l'information, nanotechnologies, génie génétique, mais pas sur le plan propulsion des véhicules spatiaux ou aériens. On en est toujours à brûler des carburants chimiques qui ne vont pas bien loin. Mais rien ne dit que ce manque de créativité va durer toujours...

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 19-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK, Joël, on est d'accord.

Cela dit, çà nous permet (je crois qu'on est d'accord là dessus, Joël de glisser à debricon que c'est pas la faute aux affreux militaires américains si on retourne pas sur la Lune ou sur Mars...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Cela dit, çà nous permet (je crois qu'on est d'accord là dessus, Joël de glisser à debricon que c'est pas la faute aux affreux militaires américains si on retourne pas sur la Lune ou sur Mars...

Tout à fait! Aller sur la Lune ou sur Mars ne coûte pas grand chose finalement. Ce sont de petits budgets tous rikikis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Snif, snif...

Les extraterrestres réconcilient (pas évident...) debricon et Joël, puis Joël et Superclampin sur un sujet, pourtant, où ils s'engueulent régulièrement depuis des années... snif, snif, c'est beau : c'est la preuve que les extraterrestres existent, çà, ils sont trop forts.


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je cite souvent les dépenses militaires américaines, essentiellement pour relativiser celles du spatial "civil", et plus encore celles du spatial habité.

Mais bien que je sois partisan d'un effort dans le domaine militaire pour la France (pardon debricon ), il demeure inquiétant d'observer que le complexe militaro-industriel américain atteint véritablement une démesure dont l'objectif semble prioritairement tourné vers les profits pharaoniques de certains de leurs hiérarques.
Mais ceci est une autre histoire...

Il serait toutefois naïf de penser que le niveau fantastique de ces dépenses n'ait aucune influence sur les autres budgets US.
On sait aujourd'hui que, dans les années 70, les dépenses US pour la guerre du Vietnam ont compté pas mal dans la suite avortée du programme Apollo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais enfin, vaufrèges...

C'est un argument circulaire !
Apollo n'a existé que grâce à la course aux armements !

A la limite, debricon devrait remercier (ben oui, je suis sérieux) les militaires américains et soviétiques pour leur course effénée aux ICBM. C'est eux qui ont permis la marche sur la Lune !

Ariane 5 est, en partie, un sous produit de l'effort Français pour accéder à la technologie des ICBM...

Les fameux RTG nécessaires pour l'exploration lointaine que seuls russes et américains possèdent, sont eux aussi un sous produit des satellites espions...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
...Et on sait aussi combien la navette spatiale a été influencée par le pentagone, entre autres le fait que son usage soit limité aux orbites basses.

Là tu prêches un convaincu !

Mais si tu es conscient de cet aspect, tu dois bien admettres qu'il existe des "vases communiquants" budgétaires dont le sens des flux est largement influencé par le militaire.

En effet, si malheureusement c'est surtout le spatial militaire qui "autorise" l'émergence d'un spatial "civil", il peut aussi le réfreiner sérieusement, et surtout financièrement en période de crise des ressources.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On est d'accord vaufrèges !

On est tous amis !

Je voulais juste démontrer, et je crois y avoir réussi, que le progrès technologique n'a rien à voir avec les budgets : il y a des blocages, ceux que nous imposent la nature.

Tiens, à propos d'ovnis, le fait que la technologie n'est pas progressée (au sens décrit plus haut) depuis 50 ans devrait faire taire les débilités à propos de Roswell et de la base 51 du Nevada, où, parait il on décortique des soucoupes volantes depuis 50 ans pour s'approprier les technologies extraterrestres. Mais non, çà sert à rien : y a encore des gens qui y croivent... Fascinant...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quel taquin ce Serge !

Les blocages peuvent provenir des limites que nous impose la Nature, mais aussi de celles de notre propre intelligence...

Que comprenons-nous encore de l'univers entier qui se cache dans un seul atome ?

Que saisissons-nous seulement de l'effarante complexité de la plus primitive des cellules vivantes, à commencer par son origine ?

Ce qui paraît inconcevable à l'esprit humain - et pourquoi pas définitivement - doit-il être définitivement considéré comme inaccessible à toute forme d'intelligence ?

Affirmer que certaines limites physiques sont incontournables, c'est supposer que notre physique ait fait le tour de l'essentiel.
Un postulat dont la validité paraît plus que jamais douteuse...
Alors peut-être le sont elles, peut-être pas.

Ceux qui pensent qu'elles peuvent ne pas l'être, ont donc des raisons respectables de ne pas se laisser convaincre par les arguments qui prétendent limiter le champ des possibles à ce que nous en connaissons, voire pire : à ce que nous croyons en connaître.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Serge, concernant "les débilités à propos de Roswell ..." selon tes propres termes, je ne peux pas laisser ça.

En réalité, l'affaire est loin d'être close surtout par le fait qu'il existe quantité de témoins de première main ayant déclaré sous serment avoir été en présence de débris de l'épave ou mêmes des corps des occupants ...
Celui de Walter G. Haut, l'officier de relations publiques à la base de Roswell en 1947 est sans ambiguité ...
Extraits :

"... Des morceaux qui ressemblaient à des feuilles métalliques, de l'épaisseur d'une feuille de papier mais extrêmement résistants, et des morceaux avec des inscriptions inhabituelles sur leur longueur circulaient de mains en mains tandis que chacun donnait son avis. Personne ne fut capable d’identifier les débris du crash.
...
(12) Avant de quitter la base, le Colonel Blanchard m'a emmené personnellement au Bâtiment 84 [connu sous le nom de hangar P-3], un hangar pour les B-29 situé du côté est du tarmac. En approchant du bâtiment, j'ai observé qu'il était étroitement gardé, aussi bien au-dehors qu'à l'intérieur. Une fois à l'intérieur, j'ai été autorisé, à une distance de sécurité, à observer pour la première fois les objets récupérés juste au nord de la ville. Cela faisait environ 12 à 15 pieds (3,5 à 4,5 mètres) de longueur, pas autant en largeur, environ 6 pieds (1,8 mètres) de haut, et plutôt en forme d'oeuf. L'éclairage était faible, mais sa surface m'a semblée métallique. Aucune fenêtre, ni hublot, ni aile, ni section de queue, ni même un train d'atterrissage n'étaient apparents.
(13) Toujours à distance, j'ai pu voir deux corps sous une bâche en toile. Seules les têtes dépassaient de la bâche, et je ne pouvais rien voir du reste des corps. Les têtes m'ont semblées plus grandes que la normale, et la disposition de la bâche suggérait qu'ils avaient la taille d'un enfant de 10 ans. Plus tard, dans le bureau de Blanchard, il étendra son bras à environ 4 pieds (1,2 mètre) au-dessus du sol pour indiquer leur taille.
(14) J'ai été informé qu'une morgue provisoire avait été installée, pour y garder les corps récupérés.
...
(19) Je suis convaincu que ce que j'ai observé était une sorte de vaisseau et son équipage venus de l'espace."
http://ovnis-usa.com/Haut-affidavit.htm

Sans commentaire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D'accord, Bob,

Les restes de ballon sonde météo utilisé lors des expériences atomiques du Nouveau Mexique (le Nouveau Mexique, pour faire court, est une immense "base militaire) étaient des ovnis. OK.

Alors disons que leur étude n'a pas servi à grand chose : la technologie actuelle est la même qu'il y a 50 ans.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour

J'aime bien de temps à autre regarder des vidéos de la nasa où l'on voit des "machins" volés dans l'espace...
Faut être honnête il n'y a pas beaucoup d'explications à donner...
Pierre-Jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Je voulais juste démontrer, et je crois y avoir réussi, que le progrès technologique n'a rien à voir avec les budgets : il y a des blocages, ceux que nous imposent la nature.

Heu non, je persiste à croire que nos limites sont celles de nos connaissances, pas de la nature.
Ou du moins que nos limites actuelles ne sont sûrement pas définitives et incontournables.
Et je suis persuadé aussi que si les 1000 milliards de la guerre d’Irak avaient été investis dans la recherche fondamentale sur de nouveaux moyens de propulsion, ça aurait fait sérieusement avancer nos connaissances en la matière.
Mais ça n’aurait pas enrichi monstrueusement certains lobbies pétroliers et industriels il est vrai...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NON, debricon, c'est incroyable que tu fasses semblant de pas comprendre, ou alors c'est de l'aveuglement anti militariste primaire...

Les mille milliards ils existent : les militaires les ont, ce sont eux qui auraient développés des super-moteurs, si ils en avaient eu les moyens (au sens physique) eh ben non : nos avions et nos armes sont les mêmes qu'il y a 50 ans, modulo les techniques d'information.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant