jackbauer 2

SETI vrai ou SETI pas vrai ????

Messages recommandés

Bon, comme dans bon nombre de sujets "délicats", on arrive à deux positions extrêmes concernant cette fois-ci le programmes SETI :
- il ne découvrira rien car il n'y a rien,
- tout est possible, pourquoi pas ?

Les positions seront peut être plus claires dit autrement.

Supposons à coût égal, que vous ayez à choisir un des programmes suivants, lequel prendriez-vous ?

1) SETI pour 10 ans supplémentaires,
2) réalisation d'une caméra ultra sensible pour le futur télescope JWT,
3) l'étude d'une mini-serre transportable dans l'espace,
4) réalisation d'un ballon sonde pour se poser sur Vénus,
5) un algorithme de pilotage autonome pour un rover martien,
6) des fonds supplémentaires pour la détection d'ondes gravitationnelles.

C'est vrai que nous avons la chance d'être des spectateurs non payeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai la conviction que de penser que nous sommes seuls dans l'univers est un petit peu comparable au géocentrisme.
Ce n'est pas une critique mais juste un sentiment.

Franchement qui peut savoir s'il y a du monde ou pas ailleurs ?
Si on est vraiment seul, j'aurais du mal à croire que l'on n'est pas élu...

[Ce message a été modifié par PierreJL (Édité le 19-12-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
...7) 10 000 malheureux petits Euros pour qu’aboutisse enfin l’observatoire CosmoDrôme dont l’unique but est de rendre accessibles à tous les merveilles de l’univers, afin que chacun puisse se faire sa propre idée et apporte ses propres réponses (non imposées par quelques institutions que ce soit) aux questions qui nous préoccupent ici !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Denis, en attendant de lire l’article de C&E et l’interview de F. Drake (dont on peut quand même deviner ce qu’elle contient, à la lecture de l’édito de A. Cirou), j’ai fait ce topic pour se détendre : le second degré n’a, je l’espère échappé à personne !!??
Je note que 2010 a été marqué par un certain nombre d’affaires (GJ 581g, l’exoplanète habitable… qui n’existe pas, la fameuse bactérie à l’arsenic) et voilà que C&E enfonce le clou avec cette « une » : en gros caractères « Des signaux extraterrestres » et en petit en dessous « auraient été captés »
Avec des « auraient » en peut annoncer beaucoup de trucs non ?

Personnellement je pense que les lois de la physique et de la chimie étant les mêmes partout dans l’univers, la vie doit être un phénomène courant, existant sur de nombreuses planètes y compris dans un « rayon d’action observable » avec les moyens actuels ou dans un proche avenir.
Une tellurique de 2 rayons terrestres dans la zone habitable d’une naine rouge peut très bien faire l’affaire !! J’espère vivre assez vieux pour entendre LA grande découverte (et pas de ridicules bestioles sous la poussière de Mars, hein !! )

Par contre pour les civilisations capables de communiquer et mettre au point des technologies comme la notre ce doit être extrêmement rare : la preuve est que sur Terre, sur des millions d’espèces vivantes, seule l’espèce humaine y est parvenue…
Donc si la plus proche civilisation E.T est dans M31 on est pas près de la découvrir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Par contre pour les civilisations capables de communiquer et mettre au point des technologies comme la notre ce doit être extrêmement rare : la preuve est que sur Terre, sur des millions d’espèces vivantes, seule l’espèce humaine y est parvenue…"

Pour le fait qu'une seule espèce sur terre y soit parvenue, je suppose que si une autre espèce avait essayé elle aurait pris des coups de gourdin sur le museau. Notre espèce n'aime pas trop la concurrence...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jackbauer2 :
--------------------------------
Par contre pour les civilisations capables de communiquer et mettre au point des technologies comme la notre ce doit être extrêmement rare : la preuve est que sur Terre, sur des millions d’espèces vivantes, seule l’espèce humaine y est parvenue…
Donc si la plus proche civilisation E.T est dans M31 on est pas près de la découvrir !
--------------------------------

Entièrement d'accord, d'autant qu'il existe une inconnue de taille !
Le dernier terme de l'équation de DRAKE.

Rappel :
L'équation de DRAKE permet d'évaluer en termes statistiques le nombre de civilisations avec lesquelles un contact serait possible.

Le dernier terme est la durée de vie d'une telle civilisation.
Combien vous pariez pour la notre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"…seule l’espèce humaine y est parvenue…"
C’est également la preuve que si cela c’est produit ici on peut raisonnablement envisager que la même chose ait pu se produire ailleurs.
C’est bien ce qui nous subjugue : parmi les millions d’espèces qui ont peuplé la Terre, une seule est capable de telles prouesses. Mais il est question de formes de vies extérieures à la Terre ayant des possibilités au moins égales voire supérieures aux nôtres quant aux moyens de communiquer.
Jack, en ce qui concerne la communication, examines donc la difficulté que les hommes ont pour communiquer entre eux alors qu’ils utilisent un langage très élaboré.
Vois comme il est délicat d’exprimer un point de vue et de le rendre assimilable aux autres sans qu’il y ait la moindre équivoque.
Dans ces conditions, tailler la bavette ou du moins interpréter un semblant de dialecte émanant de pépettes extraterrestres, distantes de plusieurs siècles lumière, tiendrait du prodige mais si on ne tend pas vers les étoiles des oreilles de plus en plus grandes et de plus en plus sensibles, il y a peut de chance de démontrer que nous ne sommes pas le nombril de l’univers.

"Combien vous pariez pour la notre ?"
Bien malin le singe qui pourra répondre, mais si avant que l’humanité ne disparaitre l’opportunité lui soit offerte de…
Les spéculations peuvent aller dans les deux sens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jackbauer,

C'est même beaucoup plus vertigineux que çà :

1 espèce sur des milliards, en 3 milliards d'années.

Les dinosaures ont eu à la louche 200 millions d'années pour évoluer vers la civilisation technologique, yen a pas un qui y a pensé, pourtant, certains d'entre eux étaient hautement spécialisés, formidablement "évolués" si tant est que ce mot veuille dire quelque chose, puisque, in fine, comme on l'a déjà dit ici, les espèces les plus "évoluées", si on prend la longévité comme critère, c'est les bactéries... Quand on a lu Gould, on regarde plus la vie sur Terre de la même manière...

Lucien,

Ton choix, je crois, n'a pas de sens : Seti coûte beaucoup moins cher que les autres choix que tu proposes... Perso, pour te répondre quand même, je prends un bazar à détecter les ondes gravitationnelles, çà me semble infiniment plus intéressant que la chasse aux gorgnols.

Sinon, tu as raison : l'apparente immensité du nombre d'étoiles dans l'Univers (donc des civilisations selon les rêveurs) est un leurre.

Pour être en contact avec une civilisation esstraterrestre détectable, il faudrait, en plus qu'elle existe, ce qui est hautement improbable, possible, mais hautement improbable, qu'en plus, nos "lignes d'Univers" se croisent. Autrement dit qu'elle existe (dans son temps propre) pendant que nous la cherchons (quelques décennies, actuellement). Ca limite extraordinairement le nombre de "civilisations" contactables...

Les "rêveurs" regardent le ciel, ils voyent 100 milliards de galaxies, ils voyent donc 10 puissance 22 étoiles et disent, sans rigoler "voilà, le chiffre est tellement grand que c'est pas possibb qu'y aye pas là dedans des gonzes qui se demandent si ya pas d'autres gonzes et qui émettent des ondes".

Ils oublient ce facteur temporel, qui veut que, par tranche temporelle d'Univers, corrélée à nos 50 ans d'écoute (pour faire simple) le nombre d'étoiles "en contact" avec nous est beaucoup beaucoup beaucoup plus petit que 10 puissance 22...


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PierreJL : « J'ai la conviction que de penser que nous sommes seuls dans l'univers est un petit peu comparable au géocentrisme. »

Pour moi, le géocentrisme, c'est imaginer qu'il y a forcément des gens comme nous dans l'univers, qu'ils ont forcément envie de communiquer avec nous, et forcément avec la même technologie que nous.

C'est croire ce genre de chose qui nous donne de l'importance et nous conforte dans notre arrogance (nous sommes un phénomène majeur de l'univers). Alors que croire qu'on est seuls, ça nous conforterait plutôt dans notre insignifiance (on ne compte pas, l'univers n'a pas besoin de nous). Mais bon, comme je le dis souvent, l'univers n'est pas là pour nous donner une leçon d'humilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non, ils n’oublient pas. Ils ont tout simplement une autre approche moins anthropocentrique sur ces questions. Ils n’oublient pas, non plus, l’aspect laborieux du développement des connaissances humaines, et, comme le soulignait plus haut le professeur Tournesol, le côté ridicule (qui ne tue pas, heureusement) de ceux qui se gaussaient en niant farouchement (armés des connaissances scientifiques indiscutables de l’époque) que d’autres systèmes planétaires puissent exister.
La science, vue sous cet angle inquisiteur, ne favorise pas l’émancipation du savoir, bien au contraire…

Bruno,

Il y a tout de même des constances physiques (le rayonnement de l’hydrogène à 21cm de longueur d’onde, etc.) qui n’ont probablement pas échappé à d’autres formes de vies exotiques intelligentes.
Ta théorie sur l’anthropocentrisme VRAI qui consiste à ne pas nous CROIVRE seul dans l’univers est inabordable pour un cerveau aussi limité que le mien !!! Mais je ne dois pas être le seul !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Absolument, Bruno...

l'argument de géocentrisme ou d'anthropocentrisme que nous balancent régulièrement les soucoupistes et autres setistes est parfaitement stupide.

Les anthropocentristes, c'est eux.

Ils ont une image "dirigée", "finaliste" de l'évolution des espèces. Ils s'imaginent que l'homme est le produit quasiment naturel de l'évolution, pensée comme allant, "naturellement" du plus simple au plus complexe. Le plus complexe et le plus évolué étant l'homme, en apparence et aujourd'hui, ils s'imaginent que d'autres "hommes" ont évolués de la même façon dans l'Univers.

Ils n'ont juste rien compris à l'évolution des espèces, ils n'ont pas compris que le mot "évolution" doit être pensé comme un "changement", pas comme un progrès. Ils devraient lire les biologistes, singulièrement les spécialistes de l'évolution. Ensuite, ils cesseraient de regarder le ciel en attente de soucoupes volantes ou de messages "ET, téléphone maison".

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[mode philo ON] On dirait vraiment que l'abandon de la religion, d'une puissante présence paternelle, nous a laissé tellement "orphelins" et seuls que nous tentons par tous les moyens de nous trouver des copains dans l'univers... Cette solitude est décidément insupportable au point de nous faire espérer, malgré tous les arguments énoncés ci-dessus par Lucien et SuperSceptique.[mode philo OFF]
Ce dernier terme de l'équation de Drake est la clé de tout, une clé qui ferme beaucoup de portes, j'en ai bien peur. Cette exigence de concordance temporelle produit un véritable massacre à elle toute seule, sans préjuger du reste des termes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ceci dit Super,

Attention de prendre les écrits de Gould avec prudence, malgré toute l'admiration que j'ai pour ce gars et ses compétences évidentes.
Néanmoins, comme beaucoup de paléontologues (ou de biologistes) Gould commet des erreurs de raisonnement lié à un manque de culture en physique et en particulier concernant les phénomènes émergents.

La vie, du point de vue du biophysicien, pourrait se définir comme l'ensemble des processus physico-chimiques qui s'opposent au nivellement thermodynamique de la matière. Ou du point de vue de Prigogine, la vie apparait comme un processus hors équilibre.
Dans une telle optique, l'évolution apparaît comme un effet secondaire de la définition même du vivant. Le vivant explore une sorte d'espace des configurations biologiques limité par les conditions environnementales.

Dans ce contexte, tôt ou tard les systèmes biologiques se complexifient, et il est probable que si le temps et les conditions environnementales le permettent, la vie intelligente apparaît nécessairement.
Voir à ce sujet les nombreuses publications ces dernières années sur les capacités cognitives des animaux ; on a montré que l'intelligence "humaine", ou certaines caractéristiques que l'on croyait humaines (sens du nombre, compassion, altruisme, capacité à résoudre des problèmes complexes, capacité à concevoir et/ou utiliser des outils, perception du langage et capacité à communiquer) sont en fait présentes chez de nombreuses espèces animales, et même chez certaines jugées comme primitives (poissons, reptiles, oiseaux,...). Ces capacités apparaissent comme des nécessités évolutives, dès lors que l'on doit chasser, éviter d'être mangé, vivre en groupe, se reproduire, etc...
L'Humain et son cerveau ne sont pas des trucs apparus par enchantement il y a 100'000 ans, mais bien une étape naturelle dans un long processus évolutif.

Certes, il aura fallu près de 3,5 milliards d'années entre l'apparition de la vie, et l'émergence d'une forme de vie intelligente capable d'accéder à des technologies. Cela donne au mieux une fourchette de temps nécessaire à l'apparition d'une vie "intelligente" complexe.
Entre temps, cela signifie qu'il faut éviter une extinction majeure. Une étoile limitée à 2 milliards d'années de vie est donc certainement "out" pour voir un jour une vie intelligente.

Où je te rejoins Super-incrédule, c'est sur la notion de convergence temporelle. Les espèces vivantes sur Terre sont estimées comme ayant une vie moyenne de 10 millions d'années. Ça réduit fortement la probabilité de voir deux civilisations émerger "simultanément" dans un même voisinage et de faire copain-copain.

De ce point de vue, un projet SETI digne de ce nom, impliquant de gros moyens (en terme de sensibilité et de largeur de spectre exploré) serait un moyen potentiel de repérer des civilisations potentielles lointaines (dans le temps et l'espace).

Maintenant, quant à ceux qui pensent que la motivation pour le SETI a un caractère mystique... probablement pour pas mal de zouaves que je connais. En attendant, la question de l'émergence de la vie pose de réelles questions d'ordre scientifique.
Et soyons clair, d'une manière générale, chez de nombreux chercheurs, l'objet de leur recherche présente toujours un aspect affectif et parfois mystique, parfois sur des problématiques qui n'intéressent qu'eux a priori.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Pour moi, le géocentrisme, c'est imaginer qu'il y a forcément des gens comme nous dans l'univers, qu'ils ont forcément envie de communiquer avec nous, et forcément avec la même technologie que nous.

C'est croire ce genre de chose qui nous donne de l'importance et nous conforte dans notre arrogance (nous sommes un phénomène majeur de l'univers). Alors que croire qu'on est seuls, ça nous conforterait plutôt dans notre insignifiance (on ne compte pas, l'univers n'a pas besoin de nous). Mais bon, comme je le dis souvent, l'univers n'est pas là pour nous donner une leçon d'humilité."

Pourquoi pas ...
mais pour moi c'est aussi une forme de géocentrisme que de penser que l'on est seul !
On peut en effet se considérer au contraire comme non insignifiant car nous serions l'unique source de vie intelligente.
Pour essayer de faire simple : Vous ne trouvez pas que c'est un peu vaniteux de se croire les seuls, les meilleurs en soit.
Si la vie était courante dans l'univers alors nous ne serions qu'une vie parmi d'autres, bref du banal...

Seti vrai ou pas, en tout cas ce sujet est sympa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout ce qui va à l’encontre de ce que je pense est obligatoirement stupide. Cet argument est d’une rigueur scientifique à toute épreuve.
Ce qui m’irritait il y peu encore et qui m’amuse maintenant c’est cette contradiction éhontée, véhiculée par des esprits éclairés ( !?) qui argumentent, sans le moindre doute, qu’élaborer des programmes de recherche de vie extraterrestre (comme SETI) ne servent à rien parce qu’il n’y a rien à découvrir. Justement, la meilleure façon d’affirmer notre solitude cosmique serait d’en apporter la preuve de cette manière pour qu’enfin on ne puisse plus remettre le sujet sur le tapis.
Affirmer quoique ce soit sans avoir pris le soin de vérifier auparavant s’apparente, pour de bon, à de la croyance.
Et puis, pourquoi parler de soucoupistes alors que le sujet abordé concerne d’éventuels signaux extraterrestres captés par nos moyens de détections, plus qu’insuffisants ? Quel rapport avec les OVNIs/soucoupes volantes observés par des demeurés alcoolisés ? L’amalgame est totalement inopportun et hors propos.

Kaptain,

Je pourrais te rétorquer que la science, tel que tu sembles l’entrevoir, ait remplacé le dogme religieux et interdise à quiconque de penser autre chose que ce qu’elle impose. Je dis bien, celle que tu sembles entrevoir, car l’essence de la science est l’esprit du doute et dans ce que j’ai lu plus haut le doute n’est pas permis, je cite : "je dis juste "on trouvera rien, ya rien à trouver", c'est tout."
Autrement dit : "je ne sais pas comment je dispose du savoir indiscutable qui est le mien mais tenez-vous le pour dit et ne le discutez pas !
Compte là-dessus mon ami. Je vais mettre mon libre arbitre de côté et adhérer à cette nouvelle religion scientiste ! Promis !!!

"Où je te rejoins Super-incrédule, c'est sur la notion de convergence temporelle. Les espèces vivantes sur Terre sont estimées comme ayant une vie moyenne de 10 millions d'années. Ça réduit fortement la probabilité de voir deux civilisations émerger "simultanément" dans un même voisinage et de faire copain-copain".
En cela notre Louis de Funès local a sans doute raison, mais si ça réduit les possibilités de contacts entre deux civilisations contemporaines, ça ne signifie pas que tout contact est à exclure.

P.S : un énorme doute m’envahit Messieurs : n’avez-vous pas, parfois, le sentiment de sentir comme un soupçon de scientologie sur ce forum ? Otez-moi de l'esprit ce doute insupportable !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
" n'avez-vous pas, parfois, le sentiment de sentir comme un soupçon de scientologie sur ce forum?"

Rassure toi Denis, je n'appartiens pas à ce qui est considéré comme une secte en France ou à une religion dans quelques autres pays.

Mais il faut peut-être réfléchir à ceci: étant donné que la science malgré ses formidables moyens d'investigation ne semble pas pouvoir donner de réponses satisfaisantes aux questions fondamentales

- La vie, c'est quoi?
- La vie, d'où vient-elle?
- L'univers, ....etc, etc?

Pourquoi dénigrer le non scientifique lorsque le scientifique est en échec?
Autrement dit, la science reconnaissant à perpétuité ses limites sur l'ultime, pourquoi nier un autre possible?

Tous ceux qui sont de bonne foi (sans jeu de mot!) acceptent l'idée que nous ne saurons jamais quelles sont les limites de l'univers, quelle était la nature du temps zéro, etc...

A mon humble avis la raison nous permet d'envisager deux solutions:

Une opinion cartésienne qui exclue toute intervention extérieure, ou bien une opinion plus philosophique qui ne l'exclue pas.
Qui à raison ? Même si j'ai le droit de pencher dans un sens, je dirais, pour rester impartial, que nous n'en savons rien.

J'en tire comme conséquence, à moins qu'on me démontre le contraire, que les deux opinions doivent être respectées.

Il conviendrait donc, en l'occurrence, de ne pas parler d'odeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"La vie, c'est quoi?
- La vie, d'où vient-elle?
- L'univers, ....etc, etc?"

La vie, c'est un système d'information qui se reproduit par code génétique dont les constituants sont patiemment fabriqué par l'univers, du big bang aux creusets stellaires... et pas par dieu ou je ne sais quel philosophe !!

Je suis toujours sidéré par les discours comme celui d'Alain, je me demande toujours ce qu'ils ont en tête ??
Posture ? Goût pour la contradiction ? Renoncement à l'automne de sa vie ?

Le problème c'est que tu cherches un SENS à tout ça, mais voila, la vie n'en a aucun, elle n'a qu'un seul "but" : se reproduire, c'est tout !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PierreJL : « Pour essayer de faire simple : Vous ne trouvez pas que c'est un peu vaniteux de se croire les seuls, les meilleurs en soit. »

Quand on est seul, on est à la fois premier et dernier, meilleur et plus mauvais, donc ça n'a rien à voir.

Par contre, si nous sommes seuls dans l'univers, ça veut dire que la vie n'est pas quelque chose d'universel mais plutôt quelque chose d'anormal. Je ne vois pas comment on peut devenir vaniteux dans ces circonstances. Effrayés, oui, mais pas vaniteux. Une planète vivante au sein d'un univers mort, ce serait comme un enfant humain abandonné dans la jungle. Je ne crois pas qu'il se dirait « Cool, je suis le seul humain à des km à la ronde, je vais être le roi du patelin » (à part s'il s'appelle Tarzan bien sûr...)

------
Denis : je pense que tu sur-interprètes les interventions de ceux qui ne sont pas d'accord avec toi.

(Pour ma part, même si je suis plutôt d'accord avec Superfulgur, je trouve très bien que SETI existe. D'ailleurs je ne suis pas sûr que même Superfulgur soit vraiment hostile à ce programme (ce n'est pas SETI en soi qu'il critique.))

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 20-12-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Idem que Bruno, je trouve très bien que SETI existe. Comme déjà dit plus haut ce projet nous a démontré que la Terre (avec sa civilisation qui utilise les ondes électromagnétiques) n'est pas le "cas moyen". Et l'idée d'utiliser le micro de chacun des citoyens pour résoudre un problème est excellente d'autant que la solution fonctionne (et elle ne doit pas être simple à mettre en œuvre sur le plan informatique !!). Pour moi c'est la principale avancée.
A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno,

si un jour on venait à avoir la preuve que la vie est un truc "anormal" comme tu dis, un truc tellement rare que jusqu'à preuve du contraire, nous sommes seuls dans la Galaxie... et bien franchement, j'espère que ce jour arrivera dans longtemps... car ce jour là, tu peux être certain que les illuminés de certaines religions vont y voir la preuve que nous sommes une race élue de (des) Dieu(x).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Altair, actuellement SETI ne démontre rien (ou presque) ! C'est comme si armé d'un télescope amateur on concluait à l'absence de planètes extrasolaires du fait que l'on ne détecte aucun transit par exemple !

En l'état actuel, SETI montre juste qu'il n'y a pas de supercivilisation qui utilise la radio avec une débauche phénoménale d'énergie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Décidément Tournesol, je bois tes paroles.
On ne met pas assez l’accent sur le fait que nos moyens sont insuffisants pour apporter quelques conclusions que ce soit, ce que certains ont tendance à occulter.
Je vais archiver cette conversation pour éventuellement la ressortir un jour, si le besoin s’en fait sentir…

Alain 31,

Ce n’est pas à toi que je pensais en l’occurrence !

Bonne journée Messieurs sur notre beau vaisseau Terre, perle bleue éclatante, berceau du vivant, perdue dans l’immense solitude cosmique…pour le moment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
les deux opinions doivent être respectées.

...sauf qu'elles s'excluent totalement l'une l'autre ! On peut même dire qu'elles se définissent l'une contre l'autre. A partir de là, il faut "choisir son camp", sans se faire d'illusion. Tu sembles "oublier" que la science se définit justement par négation complète d'une quelconque transcendance... Il y a forcément un "combat", pourquoi le nier ? Ca n'est quand même pas pour rien qu'on a décidé de séparer l'Eglise et l'Etat en 1905 en imposant une loi, ce qui n'a pas dû faire que des heureux...
quote:
La vie n'est qu'une ombre qui passe, un pauvre acteur
Qui s'agite et parade une heure sur la scène,
Puis on ne l'entend plus. C'est un récit
Plein de bruit et de fureur, qu'un idiot raconte
Et qui n'a pas de sens
Shakespeare - Macbeth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jackbauer, comme je suis impressionné par ta science infiniment supérieure à celle des prix Nobel de toutes sortes.
Mais que fais tu donc sur ce pauvre forum d'amateurs!

Messieurs dames venez voir l'homme qui sait ce qu'est la vie, qui connaît les limites de l'univers, qui sait ce qui s'est passé au temps 0 (et même sûrement avant)!
Pour lui plus aucun mystère!

Que la famille scientifique arrête son travail de fourmi initié il y a des millénaires, Jackbauer sait tout, il a tout résolu, en fait le vrai dieu c'est lui!

De qui faut-il s'inquiéter? De celui qui reste humble par rapport à la Nature ou de celui qui se targue de tout maîtriser.
Nous ne sommes même pas capables de maîtriser une situation de neige!
Les exprets se contridisent!
Nous nous rendons compte de nos erreurs (médicament qui tue, molécules dangereuse dans tel ou tel produit cosmétique, alimentaire, etc, etc...)

J'attends que tu me prouves ce qui peut te faire dire que la vie n'a aucun sens, c'est trop facile d'affirmer une chose que l'on ne comprend pas.
Moi je donne une alternative et toi tu a mis des oeillères.
Ce n'est ni une posture ni un goût pour la contradiction, ni, et là c'est la meilleure , un renoncement à l'automne de ma vie!

Je te souhaite, Jackbauer, de vivre encore longtemps, mais ni moi ni toi ne savons lequel est le plus à l'automne de sa vie (l'automne c'est avant l'hiver, fin de vie dont on ne connaît pas la date)

Excuse moi mais ton jugement scientifique ne vaut pas mieux que celui sur Avatar, et même si je respecte ceux qui l'ont aimé , il te faut reconnaître que ce "chef- d'oeuvre" est pris en dérision par beaucoup (c'est mon cas)
Combien de scientifiques de haute volée ne voient comme dernier recours possible à la compréhension des choses que le sens "surnaturel" de ces choses et ce n'est pas en disant "la vie c'est un système d'information qui se reproduit par code génétique" que tu auras résolu le problème.

Cette façon de raisonner en éludant le mystère par des "l'eau c'est un liquide mouillé!" sans besoin de se demander pourquoi, c'est ainsi, est profondément débile.

Tout ça me fait penser à la notion d'éther des anciens:"milieu pur et subtil, impérissable et impalpable à la fois"
Je suppose que ça te fais un peu marrer maintenant.

Il y a peu la matière était constituée de particules solides, aujourd'hui on tend à nouveau vers un "éther" d'ondes.

Peut-être, mais alors le problème est-il totalement résolu?

Très amicalement

Alain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant