Kaptain

Neil Armstrong est mort...

Messages recommandés

> baroche,

SuperChoron ?

[Ce message a été modifié par RETHICUS (Édité le 26-08-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça y est, je vois la Lune qui sort de derrière la colline d'en face!... la Mer de la Tranquilité est bien visible malgré le jour ... une pensée et un gros clin d'oeil pour Armstrong! ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiens Baroche,pour clore cette journée,un dernier petit récit totalement autobiographique datant de quelques années,toi qui semble aisément transporté par un lever de lune....


@mitiés

*****************************************

La nuit de l’observatoire.

"Presque déshumanisé, ainsi engoncé dans ma combinaison aux multiples épaisseurs, je représente pourtant en cet instant une part de ma Terre natale.
Le comité d’accueil se résume à cette nuit étrangère qu’aucun frémissement n’ose troubler.
Des monts aux pentes douces s’offrent à mon regard, tel un décor de théâtre. Et l’astre qui affleure à l’horizon, diffuse sur la scène une lumière rassurante.
Je me redresse davantage, comme si les ombres me passaient en revue .Un intense plaisir délivre sa horde de frissons dans ma chair, là où même le vide échoue et ne peut m’atteindre.
Et je souris aussi. Personne pour capter ou disséquer mes réactions physiologiques, me rappeler les cas échéant à l’ordre de ma mission .J’en profite pleinement.

Dieu sait où se trouve le module lunaire ,sans doute posé aux abords d’une mer figée et d’un cratère non répertorié. Je suis en perdition, plus qu’en expédition. Enivrante perdition !
A la face de ce monde inconnu, j’existe comme jamais un songe n’a existé. Je prends corps, je fais corps avec mon nouvel environnement. Le mont Hadley, l’océan des tempêtes ,et Copernic, et Surveyor, cent noms, cent lieux se révèlent à mon regard panoramique .A des centaines de ces milliers de lieues qui justifiaient théoriquement ma présence.

J’accomplis alors ce geste que je crois partagé par l’univers, si l’univers accueille dans ses spirales infinies et ses enchevêtrements complexes le vivant, le bienveillant. Instinctivement j’adresse à la Terre un salut que personne ne verra. Et je souris encore.

Je sais qu’on se revoit bientôt…

J’étais très en avance ce soir et mon esprit vagabondait.
Un à un, mes condisciples débarquent, avec force lumière et bruits de moteurs. Les décors du sanctuaire sont alors escamotés. La campagne bourguignonne reprend ses droits ancestraux et mon costume change instantanément.

A la manœuvre avec les autres pour l’ouverture du toit de l’observatoire. Et ça grince durement aux oreilles et ça rigole dans le vaisseau ouvert aux navigateurs de plein ciel.
J’adresse à la Lune un regard un peu coupable. J’avais la tête ailleurs et je t’ai prise pour la Terre. Obscur astronome qui n’est qu’un hôte de tes surfaces, et qui n’a droit qu’aux effleurements de tes secrets."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Un Américain foulera le sol de Mars, un jour ou l’autre
(...) c'est la bataille entre les Américains et les Chinois qui sera le moteur des premiers pas sur la planète rouge.

Le temps des pionniers est fini depuis longtemps et l'espace "commercial", "rentable", bientôt "privatisé", lui a succédé. On a complètement changé d'époque et le passé ne reviendra pas. D'ailleurs, à quoi bon aller sur Mars explorer 2km2 alors que plein de petits rovers nous en ramènent des paysages inoubliables et variés ? Moi qui ai vécu "en direct" à la télé le premier pas d'Armstrong, j'ai aujourd'hui la même émotion à l'arrivée et aux premières images de Curiosity, l'impression de découverte, de contempler un paysage jamais vu, la vraie aventure ! L'important n'est pas d'y être physiquement, mais de découvrir.

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 26-08-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très joli Hamilton, tu es un véritable poète, pour sûr ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

gcricourt,

Ce que tu devrais trouver "écoeurant", c'est le tsunami larmoyant qui va déferler sur l'Amérique en berne, trop heureuse de se faire reluire à bon compte en se rappelant ces vieilles lunes, alors que ses "héros", elle les as abandonné en 1972, si on suit le point de vue des astronautes d'Apollo, en coupant court au programme Apollo et en stoppant de fait la conquête spatiale, en se perdant dans des débilités (ISS, navette spatiale) plutôt que d'aller sur Mars, Jupiter, Saturne, Trantor.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais Superfulgur l'homme ira un jour sur Mars, sur Trantor, sur Pluton et bien plus loin encore, ce n'est qu'une question de temps. Pourquoi le progrès scientifique s'arrêterait-il juste à notre époque, là, maintenant? Y a des jours, je ne te pige vraiment pas...

Chapeau à Aldrin en tout cas! Sinon, l'Amérique a raison de parler ces jours-ci de l'aventure lunaire car ça été l'une de ses plus grandes réussites. Etre fier de ce que l'on fait, quand c'est exceptionnel, quoi de plus normal au fond?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il marque peut-être un point pour autant que l'ISS et la navette spatiale fussent réellement des débilités... là c'est son avis et il le partage ... mais d'autres pensent différemment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non Pierre Alain.. Tous les gens sérieux savent que la navette qui devait révolutionner le transport spatial et remplacer tous les lanceurs classiques a été au contraire un extraordinaire gouffre financier, un engin trop complexe, trop cher, trop dangereux. Et entre autres, elle a fait perdre aux ricains le guerre des lanceurs commerciaux, et les prive aujourd'hui de lanceurs lourds et de lanceurs tout court pour leurs astronautes..
Quant à l'ISS qui ne sert quasiment à rien d'autre qu'à faire tourner des gusses à 400 km du sol terrien (pourquoi faire???), l'histoire retiendra qu'elle a représenté la plus grande gabegie, la plus grande escroquerie -politique en fait - de l'histoire du spatial..

Au final, ce sont les voyages spatiaux "beyond" au delà de l'orbite qui en ont prioritairement fait les frais.. Et ceci pour très très longtemps..

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 26-08-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Daniel, tu as probablement raison, mais les idées de navettes et de station étaient bonnes non? il a bien fallu essayer pour se rendre compte de ce que tu dis, il me semble qu'il fallait passer par là ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
d'accord avec JLDauvergne,
allez vous chamailler ailleurs.
Armstrong est devenu un de mes héros quand j'avais 13 ans.
Un héros qui qui disparaît et clôt une période de mon existence.

Et Superdésabusé lui même voit disparaître aujourd'hui un de ceux
qui ont modelé son existence.

On peut brûler ce qu'on a adoré, c'est peut-être plus facile à supporter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non, Baroche...
Ce qui comptait, c'était faire dépenser le plus possible de fric à l'état, Rockwell a raconté n'importe quoi à la Nasa pour "vendre" sa navette, dans le climat de corruption ambiante propres au complexe militaro industriel américain, c'est passé comme une lettre à la poste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On se chamaille pas, on cause ..


Une des dernières images de Neil Armstrong (mai 2012), à gauche Gene Cernan :



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, c'est pénible de confondre chamailleries et débat. Qu'Armstrong soit mort n'empêche pas qu'on puisse s'interroger sur certaines choses. Et puis tous les hommes sont mortels, il fallait bien que ça arrive un jour... Quoique, Armstrong est en quelque sorte immortel : c'est un personnage historique au même titre que Ch. Colomb et Magellan. D'autant plus que - vraisemblablement - lui et ses copains ont laissé les seules traces que la Lune portera jamais. Oups, je risque de relancer la chamaillerie... le débat.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Triste nouvelle en effet, un faiseur de rêve s'en est allé.
En revoyant les archives aux JT, même si les sondes envoyées récemment témoignent de la prouesse technologique d'aujourd'hui, j'ai une impression d'anachronisme bizarre, comme si la folle période de l'astronautique s'était stoppée brutalement depuis 1977, même si c'est faux, cette impression est curieuse. La présence d'un humain sur la lune est un choc qui éclipse tout probablement.
Les pendules seront remises à l'heure quand on enverra du monde sur Mars, une prouesse qui serait le nouveau choc psychologique pour l'humanité et davantage en rapport du niveau technologique de l'époque ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
D'autant plus que - vraisemblablement - lui et ses copains ont laissé les seules traces que la Lune portera jamais. Oups, je risque de relancer la chamaillerie... le débat.

Jusqu'à ce qu'un chinois viennent les piétiner et rire de vos certitudes ce qui ne devrait pas attendre des décennies.

[Ce message a été modifié par jgricourt (Édité le 27-08-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis d'accord. Cette volonté d'oublier les Chinois alors qu'ils nous prouvent maintenant qu'ils ont la capacité à s'envoyer en l'air et une ferme envie de décrocher la lune me semble bien étrange.

Je suppose que c'est penser l'avenir de l’humanité avec un manque d’imagination certain.

Ensuite on peut croire ou espérer que l'aventure spatiale de l'homme à long terme n'a aucun avenir, est vouée à l’échec... Mais l'affirmer avec certitude, c'est soit idiot, soit incroyablement prétentieux.

Je me souviens de la conclusion d'un documentaire récent qui nous affirmait (en gros) que l'homme resterait sur terre (ou au mieux son voisinage immédiat) car il n'aura jamais les moyens de s’éloigner de son soleil. Ma foi, on peut le croire.. Le présenter avec certitude à des centaines de millier de personnes: quelle suffisance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Intéressantes réflexions : et d'où allez-vous tirer la miraculeuse énergie indispensable à ces fantastiques exploits ? D'un réacteur à eau bénite ? Ah oui, "on trouvera", suis-je bête...
Renvoyer des hommes sur la lune, même aujourd'hui, reste à la limite des possibilités techniques humaines. Depuis Apollo, aucun progrès réel dans la propulsion n'est apparu. Ca fait quand même 43 ans...

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 27-08-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Chine... punaise.. y'a du potentiel là ..

Non vaufrèges, no contrepèterie in this thread..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que tu n'as pas bien compris mon propos ou lu trop vite. Ou bien j'explique mal.
Pour l'eau bénite, je crois qu'il y a 400 ans on aurait pu dire la même chose à celui qui aurait imaginé (sans l'affirmer) que l'exploit d'Amstrong et de ses ingénieurs n'était pas impossible. Alors qui sait? Qui peut affirmer ces choses?

Ou bien en étant plus clair: la certitude est la pire ennemie de la science, l’imagination son meilleur allié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que vous sous-estimez les Chinois. S'ils développent l'industrie spatiale, ce ne sera pas pour faire rêver l'Occident, mais pour prendre le leadership de l'économie spatiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quote: " et d'où allez-vous tirer la miraculeuse énergie indispensable à ces fantastiques exploits "

Ben de l'hélium 3, entendu de la bouche d'un ancien spationaute, Baudry je crois, au jité de la 2 ce jour, et la femme-tronc d'embrayer sur l'exploration de la galaxie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quote:
... la femme-tronc d'embrayer sur l'exploration de la galaxie...

Ben oui, elle aura eu une vision d'avenir et d'anticipation...!!!
Et puis qui peut le plus peut le moins !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant