FREDERIC Jérôme

La vie existait-elle déjà 15 millions d'années après le Big Bang ?

Messages recommandés

quote:
Mars qui passe pour un eden rapport au reste, à côté de chez nous, y'a rien déjà

A priori en surface, mais en profondeur ... hum faut voir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Alain, bon sang mais c'est bien sûr, Dieu ne l'aurait pas permis !"

Denis nous sommes ici dans un cadre scientifique sérieux qui ne supporte pas de tels HS et de telles élucubrations !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"...Le jour où on observera une planète à X a/l dont on pourra affirmer qu'elle est agée de 13,7 milliards d'années..."
(Vaufrèges)

C'est "simple" il faut déterminer l'âge de l'étoile autour de laquelle elle gravite...

C'est une intéressante question que soulève ce chercheur, mais l'article de C&E relève un argument majeur en défaveur de son hypothèse : quand tout l'univers baignait dans un douillet 30°, il ne pouvait pas y avoir de glace !!! Hors on sait maintenant qu'elle joue un rôle majeur dans la chimie interstellaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"A priori en surface, mais en profondeur ... hum faut voir",
meuh nan, ça fait un moment que la planète est stérilisée par les rayons durs ! A moins que les micro-organismes soient plus malins que chez nous et qu'ils aient une protection d'enfer...Enfin bref on trouvera toujours une dérivation possible pour continuer de supputer des trucs.
Ceci dit, je n'ai pas dit que c'était inintéressant, y'a une sorte d'évasion à imaginer des scénarios possibles, ça occupe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Daniel :

"Sauf que Michel.. heu.. non Abraham Loeb..."

Daniel, on en a déjà parlé, tu connais mon "panthéon", pour ce qui concerne le génie de l'espèce humaine, mais là, force est de constater que tu as fait fort, très fort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK Jérôme , là je connais pas le problème, ces piscines sont elles contaminées par des bactéries qui existaient ailleurs, auquel cas elles survivent ( pendant combien de temps ? ), ou naissent elles dans ce milieu ? Le problème pour Mars est très différent pour moi, comment une évolution saine nécessaire sur des millions d'années est possible dans un milieu irradié ? Et pis quelle est la différence en terme de rayonnement énergique avec Mars ? Je suis dubitatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pauvre Valère.. t'es complètement "Superfulgurisé" toi, tu devrais me lire plus souvent ..

Jack > "C'est "simple" il faut déterminer l'âge de l'étoile autour de laquelle elle gravite"...

C'est déjà difficile d'imaginer qu'on puisse un jour observer au télescope une étoile et sa planète à 13,7 milliards d'années/lumière.. mais bon.

Etant donné la rareté des étoiles de grande masse, les naines blanches représentent le destin de 96 % des étoiles de notre galaxie. Beaucoup de ces hypothétiques primo-étoiles sont donc aujourd'hui devenues des naines blanches (ou noires)..

Et si on imagine observer une planète vieille de 13,7 milliards d'année dans la "banlieue proche" de la Terre, son "soleil" est probablement devenu naine blanche (ou noire) et la planète était suffisamnent lointaine pour ne pas avoir été grillée par la géante rouge..
On peut déterminer avec précision l'âge d'une étoile à partir de sa naine blanche ?.. Ch'ai plus, j'ai un doute.. j'y comprend rien moi ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
De toute façon je viens de voir un reportage sur une station spatiale autours d'une planète nommée Bajor dans laquelle des tas d'espèces font du commerce et s'apprêtent à repousser une invasion venant d'une planète située de l'autre côté d'un vortex et peuplée de métamorphes.
Il est probable que le scientifique qui a eu l'idée des trop jeunes planètes habitées a vu le même reportage que moi...
Plus sérieusement : l'argument d'une pénurie d'éléments complexes me semble difficile à contourner en dépit de la pirouette que l'on trouve dans l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Pauvre Valère.. t'es complètement "Superfulgurisé" toi", certainement pas.
"tu devrais me lire plus souvent", surement que je te lis Daniel ! , je n'ai simplement pas grand chose de pertinent à dire la plupart du temps.
Tu ne me vois pas beaucoup dans les discussions d'ici et là, maiiiis y'en a que je suis quand même.
Mais bon, j'ai une culture et une formation de physicien et la physique dicte des trucs incontournables qui trouble un peu ( beaucoup ) la fête, j'y peux rien ! Mais comme je l'ai déjà écrit plus haut, y'a pas de mal à imaginer des scénarios même audacieux, c'est comme ça qu'on finit par trouver d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Bon, on est tous d'accord que cet article est débile, ou bien ?", euh oui, moi chuis d'accord tout du moins.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je déconne hein Valère..
M'enfin continue de rester prudent pour la XXX sur Mars, c'est bien ..

OK Super > je vote :

- Débile !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Débile ? Non pas du tout c'est un article idéologique (sur le principe anthropique, mais c'est pas ma tasse de thé)

Et pis ça donne envie d'en savoir plus sur la 1ère génération d'étoiles qui est apparue (on devrait toucher au but avec les futurs observatoires comme SKA !?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Denis nous sommes ici dans un cadre scientifique sérieux qui ne supporte pas de tels HS et de telles élucubrations !"

"Notre" science ne permet pas, pour l'instant, de trancher. Il faut se faire à cette évidence. Pour revenir au principal, ce qui est débile c'est de considérer comme débile tout ce qui va à l'encontre des convictions personnelles. les aprioristes se reconnaîtront...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"il ne s'agit pas de génération spontanée mais d'une contamination.", ces bactéries sont donc nées dans un milieu sain...ce qui n'est pas fait pour te donner de l'espoir Jérôme.
Y'a aucun endroit où on peut copuler tranquille sur Mars.
Daniel, désolé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi, je ne dis pas que l'article est débile, étant donné que :
- je ne l'ai pas lu ;
- celui qui l'a écrit est plus intelligent que moi.

Mais si j'ai bien compris c'est encore une fois un raisonnement qui se base uniquement sur des arguments astronomiques.

Donc c'est de la science-fiction.

C'est ça qui m'agace lorsque les astronomes parlent de vie extra-terrestre : on dirait qu'ils ne comprennent pas qu'il y a des critères astronomiques mais aussi des critères biologiques, et que la difficulté vient des critères biologiques. Ce n'est pas parce qu'une planète est au bon endroit que la vie apparaîtra pour autant. En fait, le plus dur commence.

Parce qu'au niveau astronomique, qu'est-ce qu'on demande ? Une étoile stable, une planète à la bonne distance, pas de cochonneries genre astéroïdes dans les environs, une lune pour stabiliser son orbite, le genre de choses qui se produit 1 fois sur 100 milliards, en gros. Bref, un truc avec une probabilité extrêmement élevée. Ben oui, 1 fois sur 100 milliards, si on le multiplie par le nombre de planètes, ça fait dans les 1.000.000.000 de miyards à quelques zéros près.

Mais c'est au niveau biologique que ça se complique. Il suffit de lire des livres de biologie pour s'en rendre compte. Il faut que des groupes de molécules suffisamment complexes se soient formés par le plus grand des hasards et se maintiennent suffisamment longtemps. Là, l'apparition de la vie n'est plus quelque chose de hautement probable comme précédemment. On n'est plus dans le 1 sur 100 miyards, mais plutôt dans le 1 sur 10^50, ou dans le 1 sur 10^100, et encore, en étant optimiste.

Bref, on s'en fiche que des planètes puissent avoir la bonne température. Il y en a des miyards et des miyards partout, dans toutes les constellations, même dans la constellation du Petit Cheval (voire du Burin), qui ont la bonne température. L'information, ce serait de tomber sur une planète où des molécules se sont regroupées par miracle comme il faut pour donner des embryons de vie. C'est ça qui est intéressant et qu'il faut étudier.

Bref, vivement que les astronomes lisent des bouquins de biologie...

(Heu, dans le Burin, non, quand même pas. Y'a rien dans cette constellation, c'est la zone.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno, je t'aime d'amour.
Ca fait des décennies que je clame que les astronomes sont des gosses, enivrés par les grands nombres qu'ils sont si fiers de manipuler avec aisance, quand le nombre ne dit rien du vivant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'on peut parfaitement être supérieurement intelligent.. et dire ou écrire des conneries..

Y'a plein d'exemples ici....


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant