Aller au contenu
nicospace

New Horizons - Pluton, nous voilà !

Messages recommandés

Tournesol    0
Quelques dernières...

Charon...
http://pluto.jhuapl.edu/Multimedia/Science-Photos/pics/Charon_SerenityChasma_Context_02182016_Melded.jpg

Il se pourrait que la surface craquelée de Charon provienne d'un ancien océan sous la surface, qui en gelant a fait craquer la croute gelée sous l'effet de l'augmentation de volume lors du passage de l'état liquide à solide de l'eau !
L'ancien océan aurait perduré quelque temps grace à la chaleur provenant des émissions radioactives des matériaux internes.


Pluton...
http://pluto.jhuapl.edu/Multimedia/Science-Photos/pics/NorthPoleRotatedContrastUnannotated_CLEAN.jpg

Une image du pole nord de Pluton. Les canyons témoigneraient d'une ancienne activité tectonique.
Le méthane serait abondant, et il y a relativement peu de glace d'azote dans ce secteur par rapport à la zone du "coeur de Pluton". Les terrains jaunes pourraient correspondre à des anciens dépôts de méthane qui ont plus subit le rayonnement solaire que le terrain tirant sur le blanc-bleu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobMarsian    4
En effet, encore un peu plus de la moitié des données sont encore en attente de retransmission, stockées dans les deux enregistreurs (solid state recorders) embarqués !
Et certainement encore beaucoup d'images, puisque je pense qu'elles occupent l'essentiel du volume, mais pas forcément complètement inédites étant donné qu'une sélection des plus représentatives a déjà été publiée ...
J'espère, entre autres, qu'on aura des images un peu détaillées des satellites ?

https://twitter.com/coreyspowell/status/704517258115162115

https://blogs.nasa.gov/pluto/2016/02/26/wheres-my-data-keeping-track-of-new-horizons-treasure-of-information/


Pour l'objectif suivant, 2014 MU69 (1/1/2019), c'est encore pire :
... deux ans et demi pour rapatrier les données du survol !

https://twitter.com/LokiVolcano/status/694253098773024768

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobMarsian    4
Whaou
Cinq nouveaux articles, intégralement accessibles en ligne dans le dernier n° de Science daté du 18 mars :

The small satellites of Pluto as observed by New Horizons
http://science.sciencemag.org/content/351/6279/aae0030.full

The atmosphere of Pluto as observed by New Horizons
http://science.sciencemag.org/content/351/6279/aad8866.full

Pluto’s interaction with its space environment: Solar wind, energetic particles, and dust
http://science.sciencemag.org/content/351/6279/aad9045.full

Surface compositions across Pluto and Charon
http://science.sciencemag.org/content/351/6279/aad9189.full

The geology of Pluto and Charon through the eyes of New Horizons
http://science.sciencemag.org/content/351/6279/1284.full

Merci, Science

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 20-03-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobMarsian    4
Extraites du 1er article, les meilleurs images actuelles des petits satellites :

Résolution (km/pixel): Styx 3,13 - Nix 0,30 - Kerberos 1,97 - Hydra 1,14

Nix en couleurs (LORRI A + MVIC B ) :

Satellite ----- Taille en km -- Albedo géométrique
Styx -------- 16 × 09 × 08 --- 0,65 ± 0,07
Nix ---------- 50 × 35 × 33 --- 0,56 ± 0,05
Kerberos ---- 19 × 10 × 09 --- 0,56 ± 0,05
Hydra ------- 65 × 45 × 25 --- 0,83 ± 0,08

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 20-03-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nicospace    0
Bonne année !
En mars 2017, pour protéger ses réserves, la sonde sera mise en hibernation, avant d’être réactivée début 2018 pour une nouvelle série d’observations avant le survol de 2014 MU69 le 15 juillet 2019, soit 4 ans jour pour jour après son survol de Pluton.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackbauer    2

https://www.nasa.gov/feature/pluto-features-given-first-official-names

Les 14 premiers noms rendus officiels par l’International Astronomical Union (IAU) sur proposition de l’équipe de New Horizons :

 

cUPoiHVn.jpg

 

Tombaugh Regio honors Clyde Tombaugh (1906–1997), the U.S. astronomer who discovered Pluto in 1930 from Lowell Observatory in Arizona.
Burney crater honors Venetia Burney (1918-2009), who as an 11-year-old schoolgirl suggested the name "Pluto" for Clyde Tombaugh’s newly discovered planet. Later in life she taught mathematics and economics.
Sputnik Planitia is a large plain named for Sputnik 1, the first space satellite, launched by the Soviet Union in 1957.
Tenzing Montes and Hillary Montes are mountain ranges honoring Tenzing Norgay (1914–1986) and Sir Edmund Hillary (1919–2008), the Indian/Nepali Sherpa and New Zealand mountaineer were the first to reach the summit of Mount Everest and return safely.
Al-Idrisi Montes honors Ash-Sharif al-Idrisi (1100–1165/66), a noted Arab mapmaker and geographer whose landmark work of medieval geography is sometimes translated as "The Pleasure of Him Who Longs to Cross the Horizons.”
Djanggawul Fossae defines a network of long, narrow depressions named for the Djanggawuls, three ancestral beings in indigenous Australian mythology who traveled between the island of the dead and Australia, creating the landscape and filling it with vegetation.
Sleipnir Fossa is named for the powerful, eight-legged horse of Norse mythology that carried the god Odin into the underworld.
Virgil Fossae honors Virgil, one of the greatest Roman poets and Dante's fictional guide through hell and purgatory in the Divine Comedy.
Adlivun Cavus is a deep depression named for Adlivun, the underworld in Inuit mythology.
Hayabusa Terra is a large land mass saluting the Japanese spacecraft and mission (2003-2010) that performed the first asteroid sample return.
Voyager Terra honors the pair of NASA spacecraft, launched in 1977, that performed the first "grand tour" of all four giant planets. The Voyager spacecraft are now probing the boundary between the Sun and interstellar space.
Tartarus Dorsa is a ridge named for Tartarus, the deepest, darkest pit of the underworld in Greek mythology.
Elliot crater recognizes James Elliot (1943-2011), an MIT researcher who pioneered the use of stellar occultations to study the solar system – leading to discoveries such as the rings of Uranus and the first detection of Pluto's thin atmosphere

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.