Kaptain

Découverte "majeure" lundi !

Messages recommandés

Oui enfin, c'est "le physicien théoricien Avi Loeb, de l'Université de Harvard" que cite la dépêche. C'est bien cet homme qui parle, pas la dépêche, qui ne fait que rapporter ses propos. Bon, il en rajoute peut-être un peu lui-même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réaction de Aurélien Barreau :

" Incredible results from BICEP2 ! Primordial B-modes seem to be clearly detected. If correct those results are amazing ... (But they are in tension with Planck so we have to be careful ...)"

Lui aussi semble se demander ce qu'a observé Planck de son côté...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:

Oui enfin, c'est "le physicien théoricien Avi Loeb, de l'Université de Harvard" que cite la dépêche.

Le nom ne vous rappelle rien ?

S'il voit de la XXX 15 millions d'années après le Big Bang, il peut bien voir l'inflation pendant, hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hem, effectivement. Vous n'êtes d'ailleurs pas le seul à être dubitatif...

quote:
Les scientifiques attendent donc avec encore un peu plus d'impatience les cartes de polarisation du satellite Planck. «Pour le moment, nous ne sommes pas prêts», reconnaît François Bouchet. «Mais nous avons aussi étudié leur bout de ciel. Nous pourrons comparer nos résultats.» Planck devrait fournir une première carte global de la polarisation du rayonnement cosmologique à l'automne.

«Ces données permettront quoi qu'il arrive de trancher», appuie Stavros Katsanevas, directeur du laboratoire Astroparticule et Cosmologie de l'université Paris VII. «Pour l'instant, les travaux de nos collègues américains semblent sérieux, mais cela n'a pas été soumis à la critique de la communauté par une publication dans une revue de référence. Il faut être patient.»

(Figaro)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
«Pour l'instant, les travaux de nos collègues américains semblent sérieux, mais cela n'a pas été soumis à la critique de la communauté par une publication dans une revue de référence. Il faut être patient.»

Première nouvelle ! On sent la course à l'annonce et le remake du coup du neutrino FTL !
Le problème aujourd'hui, c'est lorsque certaines universités font valoir le principe "budgets" proportionnel à "nombre de passages à la TV". Certains chercheurs confondent alors notoriété méritée et fanfaronnade voir tartuferie.

Le minimum de l'éthique devrait être de s'interdire toute communication médiatique avant toute publication.

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 17-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont besoin des résultats de Planck pour confirmer leur truc !

Les gens de Planck sont à fond, là..................

Mais ils rejettent pas la News, apparemment...

Raaaaaaaaah, il se passe enfin quelque chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est trrrrès bien de citer l'Aurélien Super ..

Punaise... là, on reconnait bien la patte de Loeb, l'inénarrable (de lapin) : "... cette avancée apporte un nouvel éclairage sur certaines des questions les plus fondamentales à savoir pourquoi nous existons.."

En premier lieu, attendre l'automne et Planck donc..

Super > "Je suis inquiet, je crois que Dg2 est malade : il nous fait du ChiCygni"

Au nom de l'ensemble des astroufeurs, nos plus plates excuses à dg2. Nous nous désolidarisons de ces propos malveillants....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Prudemment j'attends de savoir ce qu'il restera de cette confirmation éclatante qui révolutionne la-cosmologie-d'une-façon-telle-qu'on-ne-pourra-plus-penser-comme-avant d'ici un mois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour le coup, autant les annonces débiles sur les miiar de planètes habitées me font marrer, là, de ce que j'entend des astronomes, ça restera, d'une façon ou d'une autre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon...
Malgré la prudence de dg2 on sent qu'on tient le bon bout...
Mais finalement l'inflation c'est comme le boson de Higgs : la confirmation de ce que (presque) tout le monde attendait, non ?

J'attend l'avis des Bogdanoff pour me faire le mien...

La publication scientifique : http://bicepkeck.org/b2_respap_arxiv_v1.pdf

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 17-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
site de C&E http://www.cieletespace.fr/node/11591

Extrait :

Une confirmation de Planck ?
« Le signal détecté est très net, mais il serait bon quand même qu'une autre expérience l'observe » poursuit Benjamin Wandelt.
Planck, le satellite de cosmologie lancé par l'ESA en 2009, et qui a achevé ses observations en 2013, pourrait y parvenir.
« Il est moins sensible que Bicep2, qui a passé trois ans sur la même petite zone du ciel alors que Planck a cartographié tout le ciel, mais il est moins susceptible de confondre un signal cosmologique avec un signal provenant des galaxies et amas de galaxies à l'avant-plan » précise Alain Riazuelo.
L'analyse de la polarisation du fond diffus cosmologique vu par Planck est attendue pour l'automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben voilà ! On va avoir la preuve que la baguette de pain sera plus chère lundi et c'était déjà écrit au moment du big-bang Foutue inflation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est la polarisation des fluctuations primordiales qui prouverait l'inflation, si j'ai bien compris...

Les réactions sont dans l'ensemble très positives, l'idéal étant qu'au moins une autre série de mesures, par un autre appareil, les confirme. Ca sent bon la découverte majeure en tous cas, champagne !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perso, j'avoue attendre un point de vue mesuré, de dg2 par exemple, ou de laisser faire un peu le temps. Les douches écossaises, c'est pas trop mon truc !

En fait, la question est : quel degré de confiance peut-on avoir dans cette étude ? Je ne parle pas de fiabilité des auteurs ou de qualité de l'étude (bien que...), mais simplement de degré de confiance au sens statistique du terme !

Il ne se passe plus 1 mois sans que l'on voit (toutes disciplines confondues) une annonce tonitruante qui se termine soit par un flop (importance du résultat exagéré) ou par un drame (un ou plusieurs auteurs se rétractent).
J'ai en mémoire cette publication récente dans Nature, où les auteurs annonçaient la production de cellules souches par traitement acide. Il y a eu un enthousiasme réel chez les spécialistes, avant de faire un flop monumental avec suspicion de fraude.
Sans parler de fraude... la course à la publication conduit les gens à être moins scrupuleux au niveau des contrôles et à publier des conneries !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
De ce que j'entend de mes contacts, c'est sérieux...

Et à vérifier, bien sûr.

Les gens de Planck prennent ça au sérieux, ils vont publier aussi, à l'automne, probablement.

On est pas dans les débilités genre planètes habitables, là, ça ressemble à de la science.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le site du Figaro : http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/03/17/01008-20140317ARTFIG00366-les-ondes-gravitationnelles-d-einstein-enfin-detectees.php

Extrait :

« …« Je suis assez excité, mais je ne suis pas encore convaincu» tempère François Bouchet, coordinateur scientifique et coresponsable, avec Jean-Loup Puget, du télescope spatial Planck qui scrute lui aussi le rayonnement fossile, mais dans sa globalité. «J'ai l'impression qu'ils sont un peu optimistes sur leur interprétation», poursuit François Bouchet. «Ils n'écartent pas certaines sources de bruit possibles ce qui améliore artificiellement leur résultat sur la plan statistique. Nous allons regarder ça de très près dans les semaines à venir. Mais c'est potentiellement très important… »
(…)
« … Les scientifiques attendent donc avec encore un peu plus d'impatience les cartes de polarisation du satellite Planck. «Pour le moment, nous ne sommes pas prêts», reconnaît François Bouchet. «Mais nous avons aussi étudié leur bout de ciel. Nous pourrons comparer nos résultats.» Planck devrait fournir une première carte global de la polarisation du rayonnement cosmologique à l'automne.
«Ces données permettront quoi qu'il arrive de trancher», appuie Stavros Katsanevas, directeur du laboratoire Astroparticule et Cosmologie de l'université Paris VII. «Pour l'instant, les travaux de nos collègues américains semblent sérieux, mais cela n'a pas été soumis à la critique de la communauté par une publication dans une revue de référence. Il faut être patient… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois qu'il est urgent d'attendre.

Si j' ai bien tout lu, on aura le résultat de Planck, sur le ciel entier (et pas sur 1% du ciel comme ici) cet automne. S'il y a confirmation, c'est donc pour bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Turok n'a pas grand chose à dire, en fait. Ce qu'il faut surtout dire, c'est que son modèle, l'univers ekpyrotique va à la poubelle si le résultat de BICEP2 est confirmé, et c'est surtout ça qui ne lui plaît pas, exactement comme Linde qui est ravi de ces résultats parce qu'ils vont dans le sens de l'inflation.

Plus sérieusement, il y a un certain nombre de réserves techniques que l'on peut avoir sur le papier, du fait qu'il a un signal cosmologique 4 ou 5 fois plus faible que le signal brut. Il y a aussi des problèmes dans la partie cosmologique non primordiale du signal de polarisation qui est 1,5 fois trop grande, ce qui laisse à penser que le signal brut n'est pas assez bien nettoyé. Disons que l'amplitude du signal cosmologique tout comme sa significativité ont toute les chances de baisser dans les mois qui viennent. Enfin, certains font ironiquement remarquer que le contenu scientifique du papier, in fine, se résume à : si ce que l'on observe est du signal cosmologique, alors on a observé du signal cosmologique. Autrement dit, en n'observant qu'à une unique fréquence, on ne peut pas être sûr de la nature du rayonnement observé. J'ai d'ailleurs appris que des membres de BICEP avaient demandé à Planck de leur filer les cartes polarisées de cette région du ciel. Donc tout ceci peut et va évoluer sous peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant