Superfulgur

EmDrive, invention du millénaire ou pathétique baltringuerie ?

Messages recommandés


Quand on lit l'excellent "Voyages dans le Furur" de l'astronome Nikos Prantzos, on se dit que vu la distance des étoiles, le voyage interstellaire est interdit aujourd'hui et le demeurera peut-être toujours.

Il n'existe aucune énergie convaincante aujourd'hui pour atteindre des vitesses interstellaires rendant le voyage rationnel, par exemple pour visiter une exoplanète située à 10 ou 100 années-lumière dans un temps "humain" raisonnable, disons 25 ou 50 ans...

Or, on parle d'un nouveau mode de propulsion, le EmDrive, ce que j'ai lu me laisse perplexe, je n'arrive pas à discriminer ce qui est "rationnel", "réel" dans ce truc, comme disons, la propulsion par antimatière est "rationnelle", puisque l'antimatière existe et qu'on connaît ses propriétés, et le côté totalement farfelu de ce truc, certains commentaires expliquant qu'on est même pas sûr que le principe de l'EMDrive ait le moindre sens...

Ya des fusées, ici, qui pourraient nous éclairer ?

J'oubliais, l'intérêt de l'EmDrive, si ça existe, est de mettre les étoiles à portée de fusée en quelques décennies...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce truc, c'est un peu comme les avions renifleurs... une belle connerie !

Déjà, le soit-disant effet est tellement faible, que les manips ne sont pas reproductibles ! Alors avant d'envisager une poussée pour partir à l'assaut des étoiles...
En fait, à chaque fois qu'un gonze pense avoir trouvé un truc qui défie les lois de la physique en terme de propulsion et à travers un effet qui se joue sur des pouillèmes, tout de suite il s'enflamme et se voit aux portes des étoiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK Tournesol

C'est un peu ce que j'avais intuité, mais comme la Nasa fait semblant de s'y intéresser, j'ai préféré demander aux fusées...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je connaissais pas le truc.

En gros, un vieux micro-onde, trois plaques de cuivre, deux bouts de fil de
fer et on va sur Mars en 3 semaines?

J'ai bon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
C'est un peu ce que j'avais intuité, mais comme la Nasa fait semblant de s'y intéresser

Ouais comme l'hyperdrive ! M'enfin, j'avoue que depuis quelques années le label NASA allume souvent mes warnings !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui mais c'est sous contrôle.
Avec les moteurs d'Airbus bientôt disponibles... .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
comme le dit Tournesol, l'effet est vraiment très petit. ça ne coûte pas forcément très cher de financer une petite équipe sur ça avec des queues de budget de la nasa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les "queues de budget" ils ont déjà "VASIMR" pour s'amuser, projet qui fantasme sur un vaisseau de 20 T équipé d'une centrale nucléaire de 200 MW (!), et donc un voyage éclair vers Mars en 39 jours !

Entre autres incongruités, dans leurs calculs, ils font semblant d'oublier.. qu'il faut se satelliser autour de Mars ! Car à un moment il faut aussi penser très tôt à freiner le bazar, et trèèès sérieusement...
Sinon leur vaisseau intergalactique risque d'aller rejoindre, voire même dépasser les New-Horizons et autres Voyager ..

Même Zubrin juge ce projet irréaliste, c'est dire..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nan, PascalD...

Apparemment, le Alcubiere Drive n'est pas encore en phase de développement technologique, il reste des "points durs" à passer avant de passer au développement.

" For example, the energy equivalent of 10 P 64 kg might be required to transport a small spaceship across the Milky Way"


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voui, mais là tu pinailles Super...

Non, ce qui me semble préoccupant c'est ça :

"Un article de José Natario (2002) fait valoir que les membres d'équipage ne pouvaient pas contrôler, diriger ou arrêter le vaisseau parce qu'il ne pouvait pas envoyer de signaux à l'avant de la bulle" (bulle de distorsion hein, soyons clairs)..

Bref, ils ne pourraient pas coincer la bulle, c'est ballot je trouve...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non, Daniel...

C'est un détail technique, ça, le problème de la vitesse extrême de ces engins. On trouvera la solution, le TGV roule à 300 km/h, alors qu'au XIX e siècle, les trains faisaient peur quand ils roulaient à 30 km/h.

Bref, c'est un détail.

Le point que j'ai soulevé est plus "pointu", je crois, ce problème d'énergie... 10 puissance 64 kg (c'est à dire 640 kg) ça semble énorme, effectivement, ça, je sais pas comment ils dépasseront ce problème.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Quand on lit l'excellent "Voyages dans le Furur" de l'astronome Nikos Prantzos, on se dit que vu la distance des étoiles, le voyage interstellaire est interdit aujourd'hui et le demeurera peut-être toujours.

quote:
Le point que j'ai soulevé est plus "pointu", je crois, ce problème d'énergie... 10 puissance 64 kg (c'est à dire 640 kg) ça semble énorme, effectivement, ça, je sais pas comment ils dépasseront ce problème.

Franchement, construire un hyper télescope de Labeyrie est bien plus pertinent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bien sûr, Tryphon...



Il y a aussi le télescope gravitationnel, qui utiliserait le Soleil comme lentille, mais la distance du foyer est démentielle...

Utopie aussi, probablement...

L'hypertélescope de Labeyrie semble la seule solution dans le siècle actuel pour observer une exoplanète en détails...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca n'a en effet pas le moindre sens : ces trucs d'EmDrive promettent une "propulsion" sans propulsant. Autrement dit, pas de conservation de la quantité de mouvement. Autant dire que c'est incompatible avec tout ce qui peut être considéré comme sérieux en physique. Reste que ces gens affirment avoir observé un effet, qui est évidemment ridiculement petit, et surtout bien plus petit que des forces résiduelles réelles qui existent dans leur appareillage.

Pour dire quelque chose que Super comprendra aisément, c'est comme si je prends à mains nues une météorite martienne, et qu'ensuite je constate que s'y trouvent des microorganismes. C'est plus clair comme ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dg2 :

"Pour dire quelque chose que Super comprendra aisément, c'est comme si je prends à mains nues une météorite martienne, et qu'ensuite je constate que s'y trouvent des microorganismes. C'est plus clair comme ça ?"

Oui, je comprends bien l'image.

Ce qui était un peu troublant pour moi, même si le titre du post est assez explicite, c'est que des gens en principe "sérieux" parlent de ce truc... Bon, c'est juste de la com de la Nasa, bien sûr.

Merci...

Je viens de refaire le tour de tout ce qui est envisagé de sérieux pour aller jusqu'aux étoiles dans un délai raisonnable : en fait, rien.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu as pensé à l' Alcubierre Drive ? 2^64 Kg/Dg (Diamètre galactique), c'est le premier prototype. La suite de l' article montre qu' avec un peu de tuning il suffit d' utiliser l' équivalent de la masse de Jupiter pour propulser l' engin ce qui est déjà plus raisonnable.

En bossant un peu si ça se trouve on pourrait utiliser Pluton comme carburant, vu que l' actualité récente a montré que Pluton, tout le monde s' en fout. En plus ça supprimerait la polémique "Pluton est-elle une planète", sans déstabiliser le système solaire (ce qui risquerait d'arriver si on voulait faire vite et qu'on brûlait Jupiter)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PascalD "l' actualité récente a montré que Pluton, tout le monde s' en fout."

Dans l'actualité récente oui, certes..

En revanche, dans l'antiquité, on croit savoir qu'il existe des indices comme quoi Socrate se serait penché sur le cas de Pluton..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en tout cas ils ont le sens de la comm. c'est pile poil cinquante ans après la diffusion du premier star trek

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mwouais, enfin, c'est publié dans "Journal of Propulsion and Power", qui n'a pas non plus un impact factor du tonner ! Il est inférieur à 1 !

Si le truc était à ce point une percée scientifique et technologique, au moins sur les fondements scientifiques (inexistants pour le moment) on aurait au moins vu trace de l'article dans Physical Review Letters ou dans Science !

Donc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant