jackbauer 2

Quelle honte !!

Messages recommandés

J'y pense tout à coup, à ce prix, disposent-ils au moins d'un réducteur de fécale ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je m'étais intéressé au problème des toilettes lors des missions Apollo sur la Lune. A cette occasion j’avais trouvé, sur un site de la Nasa, un très intéressant dialogue consacré à ce sujet entre les trois astronautes américains du vol Apollo 10.

Rappelons, pour mieux imaginer la scène et son contexte, que ces trois astronautes étaient en apesanteur et entassés à bord d’une petite capsule spatiale très encombrée de 6,2 m3 habitable, pas plus grande que l’habitacle d’une petite automobile (on est loin du confort de l‘ISS), où il leur fallait rester enfermés et cohabiter pendant au moins une semaine.

Stafford: Oh –qui a fait ça ?
Young: Qui a fait quoi ?
Cernan: Quoi ?
Stafford: Qui a fait ça ? (rires)
Cernan: D'où ça sort ?
Stafford: Donne-moi une serviette, vite. Il y a un étron qui flotte dans les airs.
Young: C'est pas moi. Ce n'est pas un des miens.
Cernan: Je ne crois pas que c'est un des miens.
Stafford: Le mien était un peu plus collant que ça. Jette ce truc.
Young: Dieu tout-puissant.
(astronaute non identifié): (rires)
Stafford: Qu'est-ce que tu vois ?
Young: Rien, ça me suffit.
Cernan: Oui.
Young: Joli travail là-dedans.
Cernan: Plus aucun étron ne rentrera là-dedans.
Stafford: Le compartiment à déchets est plein ?
Young: Non, merde; il n'y a rien là-dedans.
Cernan: Ça descend tout en bas jusqu'à -
(astronaute non identifié): (rires)
Cernan: Merde, quand je suis rentré là-dedans, j'ai dû coller ma main là-dedans et... Il l'a mis dans le sac, n'est-ce pas? Les gars, vous avez essayé de le coller à travers ça avec vos doigts ?
(astronaute non identifié): (rires)


A l’époque d’Apollo la solution trouvée pour uriner et déféquer dans l’espace était encore assez rudimentaire et pas vraiment très au point. La Lune, ça se mérite et il fallait y arriver avant les Russes, au prix parfois de certains emmerdements, et aussi d’occasions d’un peu rigoler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sont nuls a la NASA, y'a une solution qui s'impose d'elle même, des astronautes coprophages epicétout..

Bonne année à tous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est ignoble !
L'infâme S.Brunier passe à un stade supérieur dans l'appel à la haine à l'encontre de l'homo astronauticus....
Pas moins de 7 pages plus la couverture du dernier n° du magazine vendu avec le Monde du samedi, consacrées à décrier et ridiculiser Thomas Pesquet et la magnifique ISS

Protestez, révoltez vous !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi je suis d'autant plus outré que des scientifiques contribuent au fait d'ébrécher notre fierté nationale !
Mr Brunier ferait mieux d'aller sécher son linge !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La vengeance est un plat qui se mange froid...


****février 2044 sur la station orbitale "Clavius" commandée par Le général Pesquet, section "EPHAD" des "méritants" de la nation....

-moi, tous les matins c'est le même rituel dit Mr Cirioux:j'me lève, pipi, caca et hop, un p'tit kawa!

-ben moi pareil dit Mr Clervoixe:j'me lève,pipi, caca et zou, un p'tit chocolat!

-ben moi tout comme dit Mr SB: pipi, caca ...et j'me lève!

@mitiés

[Ce message a été modifié par hamilton (Édité le 18-02-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bah, il est tout seul dans son combat sur la scène médiatique. Et la manière qu'il a d'attaquer ce problème, et qui consiste à essayer de rayer les astronautes et les ingénieurs suffit à se décrédibiliser lui même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qu'est-ce qu'il lui a mis, c'est jouissif ! De la pure comm', le Pesquet. Et le pire, c'est que ça marche, avec toutes ces conneries de Twitter/Facebook... Quand je pense aux fabuleuses missions d'exploration qu'on aurait pu faire avec tout ce pognon. Quel immense gâchis, c'est pitoyable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La com, c'est l'ESA, Pasquet est en effet juste un des VRP Européen, qui fait "très simplement" son boulot. En fait pas certain que les réseaux sociaux soient si prépondérants dans cette sur-médiatisation juste un outil de plus.
L'Europe veut faire de la "NASA com", sauf que la NASA c'est quand même bien discréditée à force de découvrir chaque mois de la vie sur une planète jumelle de la terre. Dommage que l'ESA prenne le même chemin, parce que à ce rythme dans 10 ans, c'est peut être plus "Tintin" qui sera la haut, mais un Cyril Hannouna et des Danses avec les stars.

Sinon il est très bien l'article, légèrement caustique mais pas spécialement insultant, juste factuel. Les chiffres du coût des publications font mal et même les pensées profondes de Pesquet ne peuvent contre balancer cela.
Après j’espère quand même que le pigiste pourra encore bosser sur BFM... par que "Paris Limoge" ça casse quand même un peu le mythe .

[Ce message a été modifié par Billyjoe (Édité le 19-02-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon moi je suis un inconditionnel de Serge Brunier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BillyJoe :

"Sinon il est très bien l'article, légèrement caustique mais pas spécialement insultant, juste factuel. Les chiffres du coût des publications font mal et même les pensées profondes de Pesquet ne peuvent contre balancer cela.
Après j’espère quand même que le pigiste pourra encore bosser sur BFM... par que "Paris Limoge" ça casse quand même un peu le mythe".

Je connais un gonze qui a un copain qui connait l'auteur de cet article. Il m'a dit (le gonze) que l'auteur avait écrit l'article sous Quaalud et 1664 pour ne pas trop s'énerver... Il avait du se fader tous les jours les comm' de Thomas Pesquet à chacune de ses photos "C'est beau, une ville la nuit", "Marseille, au bord de la Méditerranée", "Survoler les Alpes me donne envie de faire du ski" (véridique, celle ci...) et de se casser les dents sur les scientifiques qui refusaient d'être interviewés, au motif que l'ESA finance les vols habités mais aussi les sondes spatiales... Alors les remarques à la Tournesol, hein...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Manifestement,il a du caractère Super: "l'évincé" est fermé de l'intérieur

Courage mon ami,courage....

C'est le prix de la liberté.

nb: puis-je te suggérer le titre du prochain article :"Guerre et pets, l'ESA au bout du rouleau" ?


@mitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fait, j'ai tiqué sur la remarque selon laquelle, au final, c'est pas si pire , ça coûte le prix d'un expresso (what else ?) par européen par an !

Sauf qu'au final, hors coût de la recherche et de la mise au point de la manip elle-même, l'article qui en résultera coûtera tout de même 88 millions d'euros, et cet article aura des retombées scientifiques modérées (on attend toujours de voir un Nobel, ou un traitement révolutionnaire, ou une découverte bouleversant la science ou le tissu économique), et que pendant ce temps, 80% des chercheurs passent l'essentiel de leur temps à monter des projets ANR, avec un taux de succès ne dépassant pas les 10%, avec l'espoir de récupérer 500keuros sur lesquels les universités ponctionnent gaiement !

quote:
se casser les dents sur les scientifiques qui refusaient d'être interviewés, au motif que l'ESA finance les vols habités mais aussi les sondes spatiales...

Ouais, j'ai trouvé que les gars interviewés par Brunier étaient vachement couillus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, mais de ce que j'ai compris, yen a plein d'autres, du style Tournesol et compagnie qui n'ont pas voulu répondre...

Le copain du gus qui connait un ami de l'auteur m'a dit que pourtant, il y avait des trucs rigolos, comme cet astronome qui lui a dit "On envoie des pilotes d'Air France dans l'espace, tu devrais titrer, Thomas Pesquet, PNC de l'ISS !" ou encore "Thomas Pesquet ? Mais c'est Ken !" etc etc...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'avais pas remarqué la remarque fielleuse de bingocrepuscule :

"Bah, il est tout seul dans son combat sur la scène médiatique. Et la manière qu'il a d'attaquer ce problème, et qui consiste à essayer de rayer les astronautes et les ingénieurs suffit à se décrédibiliser lui même."

Tu devrais lire l'article en question, avant d'écrire des âneries...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci du conseil. Je ne pense pas que ton combat est vain, je pense qu'il est utile mais qu'il a quelque chose d’obsessionnel. Cette obsession te pousse parfois a un manque d'objectivité, de professionnalisme, et même de respect.
Je m'égare peut être... Tu as raison, reprends une bière et régale nous avec l’écriture de ton prochain article! (prudence quand même journalisme et alcool font mauvais ménage).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avec ma relation quelque affective avec l'astronautique depuis les missions Apollo, et connaissant le loustic spécialiste de l'impasse dans l'espace, je craignais le pire.

Après une lecture attentive et enfin sérieuse dudit article, il faut admettre que l'on est loin de la satire féroce, voire de la méchanceté contre notre innocent spationaute plombier.

Après tout, l'Espace n'est pas la chasse gardée des agences officielles.

Je ne sais pas si notre ami le fulgurant passe à côté du sens de l'histoire ou peut-être a-t-il" scientifiquement tort par ce qu'il est politiquement minoritaire" (merci Mr Laignel ??


Dans tous les cas, difficile de quitter le berceau quand on a encore besoin de ses couches....


@mitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, Hamilton, je l'ai lu aussi à tête reposée, c'est pourquoi la remarque de Bingocrepuscule m'a gonflé, manifestement, il ne l'avait pas lu...

Ce qui a halluciné l'auteur (d'après un ami d'un copain qui connait sa belle-soeur) c'est l'engouement quasi religieux des Français pour un type qui photographie la Terre depuis l'espace en écrivant en légende "survoler les Alpes me donne envie de faire du ski"...

Que les Français découvrent d'un coup l'existence de l'ISS et des 550 gonzes qui tournent en rond dans l'espace depuis un demi siècle, parce que là, c'est un FRANCAIS qui est à bord, c'est assez vertigineux...

Et surtout, que Thomas Pesquet, depuis là haut ne parle JAMAIS de l'espace, seulement de la Terre, l'a beaucoup fait rigoler, mais c'est un symptome général chez les astronautes, ils connaissent le système solaire comme moi la philatélie périgourdine...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
ils connaissent le système solaire comme moi la philatélie périgourdine...

Après l'orphéon périgourdin, y s'attaque à la philatélie locale.....
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003930.html

Il y a de très beaux timbres sur la conquete spatiale Môssieu, y compris en Périgord !!!
Personnellement les timbres, je m'en tamponne (ha ! ha!) mais c'est pas une raison....

C'est bien une réflexion de limougeauds ça.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai bien rigolé, Brizhell, en relisant ces baltringueries, c'était rigolo

En plus, je reconnais que j'avais tord... L'ISS, finalement, est un extraordinaire laboratoire scientifique de l'avenir du futur, les astronautes des chercheurs de génie.

La preuve ? La Russie renonce à une place à bord de l'ISS dans l'année qui vient, ils seront 5 au lieu de 6 là-haut, donc encore plus de boulot pour maintenir les bidons accrochés entre eux, et moins de temps pour la "science".

On sent, en effet, la pression inouïe de tous les chercheurs du monde, de toutes les entreprises innovantes du monde pour monter, là-haut, ça fout le vertige !

Le drame, du coup, c'est que Thomas Pesquet aura moins de temps pour photographier la Terre

Looooooooooooooooooool !!!




S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On devrait sélectionner des astronautes médiatiquement charismatiques pour y réaliser des shows télévisés et les équiper de tenues et casquettes publicitaires comme les coureurs de F1. Bien orchestré, cela aiderait à rentabiliser l’ISS. Trump a peut-être de bonnes idées, il s’y connaît en shows télévisés.

Cela n’est pas nouveau que l’on s’interroge sur l’utilité des stations orbitales. La principale me semble être d’apprendre à maîtriser la présence prolongée de l’homme dans l’espace, étape nécessaire si l’on veut pourvoir en envoyer vers des destinations plus lointaines que la Lune. Entre autres, leur permettre de se passer de couches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu m'a bien fait rire sur le coup aussi Super. T'a fait vite pour tout relire.

Je n'ai parlé que de l'orphéon périgourdin, pas du fond de l'article du Monde où interroger Tournesol et Olivier Moussis donne une légitimité à certains de tes propos mais n'enlève rien à la forme parfois limite que dénonce Bingocrépuscule (c'est quoi cette remarque sur la Syrie...).

Quand à relire le fond de la discussion que l'on a eu il y a presque trois ans, t'es rigolo aussi d'avoir continué à justifier l'existence de cette baltringuerie d'ISS comme celle d'un laboratoire scientifique, alors que tu sais pertinament bien que son objectif est purement, (et depuis longtemps, avant même la justification scientifique qui est de loin une raison secondaire à son existence), politique et industriel.
Chiffrer les retombées de l'ISS uniquement en retombée scientifiques ne fait que biaiser l'intérêt global de ces p....n de boîtes de conserve (pour lesquelles je n'ai pas plus d'affection que ça) ....

Ton article est très bon, mais parfois le ton reste un tantinet, comment dire... tu vois ce que je veut dire ?...

Bref, on sera pas d'accord, qu'importe,je n'ai pas le talent journalistique dont tu fait preuve (parfois), pour défendre ma position que je considère raisonnable.
Mais défendre la mission "Hera" d'Olivier, par exemple, passe par convaincre la NASA (c'est presque fait), donc le congrès US, ce qui passe par convaincre les sénateurs, qui sont convaincu par les électeurs, ce qui passe par faire rêver le public avec l'espace avec les galipettes des Astronautes US.
Toujours pour "Hera", les 300 millions d'Euros qui manquent et qui doivent venir de l'ESA, ça passe aussi maintenant pour convaincre les décideurs par du Thomas Pesquet, Tim Peake, Chris Hatfield, ou Lucas Parmitano....

Donc je retourne à l'orphéon ou à la philatélie Périgourdine....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le plus drôle, c'est que depuis la parution de l'article du Monde, Thomas Pesquet fait des légendes "intelligentes" sous ses photos, il ne cherche plus les aéroports et les stades, il s'essaie à l'histoire et à la géologie, et son collègue américain photographie la Lune !!!

Ils ont du se faire remonter les bretelles par la com' de l'ESA, manifestement...

Guignols, va...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant