Aller au contenu
gabal

Campagne spectroscopique/photométrique FF cam

Messages recommandés

gabal    0
Salut à tous,
dans le cadre d'une campagne d'observations spectroscopique pro am sur FF cam, nous avons besoins de mesures photométriques en B et V (Système Jonhson- cousins).
FF cam est une étoile de type Be associée à une source X. Nous soupçonnons que ce soit une étoile binaire Be/X, c'est à dire qu'un corps compact type étoile à neutron ou trou noir orbite autour d'elle, celui ci accrétant le disque de décrétion de l'étoile Be. C'est un type rare nous en connaissons actuellement 74 dans la galaxie.
La campagne spectroscopique a commencé le 6 janvier et durera autant qu'une période orbitale ne sera pas déterminée. Ca peut être des dizaines ou des centaines de jours. Un excés proche infra rouge est décelé et peut être imputable soit à de la matière interstellaire soit à des poussières appartenant au système. Les mesures photométriques combinés aux raies d'absortion interstellaire permettront d'évaluer la distance de l'étoile, et le rougissement induit.
Nous ne pensons pas que les variations spectrales extrêmement rapides et variés peuvent être vu en photométrie, l'intensité relative au continnuum étant faible. Les points photométriques peuvent donc être relativement espacés et la précision requise est du dixième de mag.
La campagne spectroscopique s'articule autour de spectres échelle haute résolution pro am, résolution supérieure à 10000 couvrant tout le domaine optique. La raie H alpha est la plus importante et il est du plus haut intérêt de faire des spectres seulement de ce domaine avec des spectrographe type LhiresIII de résolution supérieure à 15000.
Cette campagne est placée dans le cadre du programme Bess de l'observatoire de Paris (LESIA), l'astophysien investigateur est Anatoly Miroshnichenko (Université de Caroline du Nord). Une publication dans un journal à référés suivra cette campagne.
Si vous êtes interréssés vous pouivez me contacter directement par mail
gabalou alt gémail com
Merci
Thierry Garrel

[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 20-02-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
Salut Thierry,

Comme déjà évoqué par mail avec Etienne, je vais essayer de réaliser une mesure photométrique de FF Cam.
Tenté hier, mais à cette déclinaison c'est pas évident quand on a un ciel de centre ville et pas de GoTo. Mes lombaires s'en souviennent :/


Manu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabal    0
Ah j'avais peur que Etienne n'ai pas eu le message. Il l'a transmis visiblement, merci.
Pas facile à pointer cette région. Surtout avec un équatorial, je travaille en Altaz, et impossible avec une monture à fourche. C'est sûrement une des raisons pour laquelle cette étoile relativement brillante n'a pas était étudié correctement jusqu'à présent.
Nous avons en spectro 4 observatoires dessus dont un pro aux états unis. La couverture journalière est bonne. Par contre on a vraiment du mal a obtenir des données photométriques. A ma connaissance seul l'AFOEV a quelques mesures en V.
Ici j'ai une demande pour des observations avec Tarot, j'avais trouvé quelques étoiles de référence. Mais attention on a peu d'idée sur l'indice de couleur. Le désert. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/02/08/23473837.html

Et là un bilan des observations de Janvier avec commentaire pros. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/02/02/23420403.html

Dans le même genre, binaire X on a CT cam dans le coin. Mais c'est un objet encore plus bizarre appartenant au groupe des FS cma, une nouvelle classe de B[e]. C'est une autre collaboration Pro am récente à trés long terme.
Merci pour ton aide et attention à ton cou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour, juste une petite question :

on est un club astro en Dordogne, on a de simples filtres RVB (de ccd) sur un bon télescope de 250 qui pointe en goto sans aucun prb de dos ....on sait faire de la photométrie (on fait quelques courbe cdr,cdl d'astéroïdes)....ceci est t il suffisant pour vous faire des mesures ?....on a mm un membre qui fait des exoplanètes avec son APN, en décomposant les couches couleur avec la matrice de bayer de son APN ....

On serait très heureux de participer avec nos moyens.

Cordialement Olivier Bautista.

Je pense monter au T60 du Pic fin avril, mais je la haut il n'y a que des filtre rvb ccd donc mm question et si ceci est ok, je vous ferai quelques mesures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
Tu as quasiment tout ce qu'il faut oui. Reste à pouvoir calibrer les mesures photométriques pour donner des magnitudes standard, et non instrumentales.
Attention cependant car avec un 250, FF Cam va très vite saturer. Elle tourne entre mag 7.7 et 8.0, c'est brillant ! Je pense qu'avec un T60, ce n'est même pas la peine d'essayer.

Pour avoir tenté le coup sur cette variable, il faut privilégier les champs les plus larges possibles car il n'y a pas d'étoiles de références suffisamment brillantes à proximité de FF Cam (<1°). Ma focale de 750mm est déjà un peu trop grande pour être idéale.

@gabal > J'ai pour ma part pu croiser Etienne et voir la calibration avec lui. J'ai également fait d'autres mesures. Je t'envoie ça bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabal    0
Il y a du nouveau !
On s'attendait à une binaire Be/x mais on vient de détecter par spectroscopie un compagnon froid orbitant très prés du disque de décrétion. C'est unique parmis les Be et trés interressant d'un point de vue évolution stellaire.
Maintenant il faut tester si on a une variable à éclipse, possible delta de 0.3mag, type Algol, donc deux minima sur une période de 8J. C'est ce que propose le club de Dordogne en flux relatif avec un APN.
Le compagnon froid rend instable le disque de matière expulsée par la Be. Celui-ci semble prendre différentes configurations géométriques ce qui explique la haute variabilité en H alpha. Une période forte de 28J a été mise en évidence. Reste à comprendre pourquoi cette période.
Il n'est pas exclu qu'un astre compact, étoile à neutron ou trou noir croise dans les parages, l'origine de la source X pouvant lui être attribué. Toutefois l'activité chromosphérique du compagnon froid peut aussi suffir.
Un poster est prévu pour le congrés sur l'évolution stellaire à L'HVAR 2012.
Toutes les observations spectroscopiques sont réalisées par des amateurs de la base Bess ainsi que par l'observatoire de l'université de Greensboro en Caroline du Nord.
Il manque encore une bonne couverture photométrique à réaliser pour tester l'hypothèse Algol.
Un peu plus d'infos, en anglais, ici http://gabalou.canalblog.com/tag/FF%20cam

Thierry

[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 06-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alnilam    0
Pour info, le "club de Dordogne" c'est moi car j'ai répondu à la demande transmise par Olivier (je suis membre d'AstroFlep).

Avec ce qui précède, je crois que ma config n'est pas trop déconnante puisque j'ai entrepris le travail avec une courte focale (<500 mm). Détail : APN Canon EOS 20D défiltré (façon Hutech) au foyer d'une Megrez (80mm F/D 4) sur monture Takahashi EM11.

Comme je retiens l'hypothèse d'une éclipse ou d'un "transit", je procède comme je l'ai déjà fait pour de la photométrie d'un transit d'exoplanète (HD189733b) : une mesure toutes les mn avec poses de 55s et un intervalle de 5s (pour le chargement de l'image sur la CF). Et pour ne pas saturer, je défocalise assez fortement (FF Cam se retrouve avec un FWHM de l'ordre de 10 pixels !). Je laisse tourner plusieurs heures (toute la nuit quand la météo le permet).

Avec ce champ large (près de 3° en largeur), je crois avoir trouvé des étoiles de référence qui sont relativement proche en magnitude de FF Cam et, sauf erreur de ma part, ne sont pas répertoriées comme variables:


(addition des 413 images de la session du 30/03, composante verte 1 de la matrice de Bayer, "registrées" pour les mesures photométriques auto sous Iris)

Je vous la mets pour ceux qui serait tentés de compléter les mesures de leur côté. FF Cam est très "pratique" : fortement circumpolaire, on peut le suivre en ce moment du crépuscule à l'aube sans risque de collision du trépied. On la pointe assez facilement en retrouvant le champ à partir de HD 55966 perceptible à l'oeil nu (j'ai un bon ciel) à un petit tiers de la ligne Polaris-Muscida.

[Ce message a été modifié par Alnilam (Édité le 16-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
Oui ton champ est idéal.
Le mien est plus restreint avec 750mm de focale :

J'ai déjà 3 timelapses de 6h, 6h et 3h pris cette semaine. Pas encore dépilé les 2 derniers.
En cas de détection de quelque chose, c'est plus sûr si on est au moins 2 à le voir

Je procède également comme j'ai fait pour le transit de HD189733b avec sensiblement le même setup.

[Ce message a été modifié par econseil (Édité le 17-04-2012).]

[Ce message a été modifié par econseil (Édité le 17-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alnilam    0
Super, je ne suis pas le seul sur le coup !

Au fur et à mesure de l'exploitation des images, je mets à jour un tableau Excel avec une feuille par jour (en fait deux car je fais aussi une mesure de fond de ciel sur un coin sans étoile afin de repérer les passages de nuages ou la remontée à l'aube), un graphique par jour, un tableau qui récapitule les observations aggrégées (par périodes de 10mn) et le graphique temporel correspondant. On peut le charger là (attention plus de 1 Mo) :

http://www.constellationsetgalaxies.org/Flep/FFCam.xls

Pour le moment, je crois que mon graphique montre que j'ai raté un minimum dans la nuit de samedi mais aussi qu'il semble bien y en avoir deux par période (car celui de samedi est distant d'environ 1.5 période du précédent que j'estime s'être produit sans doute le 03/04 avec la forte tendance que j'avais le 01/04). Je m'attends à un minimum ce soir mais ce qui risque d'être minimum c'est surtout la visibilité, vu les prévisions météo !!!

Ce que j'ai essayé de chercher, c'est une précédente courbe de lumière de FF Cam (sur au moins une période complète) afin d'essayer de la "caler" sur mes observations en pointillés (because la météo) mais je n'en ai pas trouvé. Si quelqu'un sait où...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
Salut,

Il n'y a absolument rien sur FF Cam, c'est pour ça que tu n'as trouvé aucune donnée historique sur sa variation. Et c'est pour ça aussi que Thierry demandait un coup de main ;-)

Je vais jeter un oeil à ton fichier...

EDIT : J'ai rapidement comparé une date qu'on a en commun, à savoir la nuit de Dimanche à Lundi. On a les mêmes variations (légère augmentation de 0.02 magnitudes au cours de la séance). Juste un shift de la courbe de 0.O5 magnitudes probablement dû au choix des références ou à la magnitude choisie pour celles-ci.
Je vois qu'on a aussi la nuit suivante en commun, avec pour le coup une franche montée en magnitude dans tes mesures. Je n'ai pas encore réduit mes mesures de cette nuit-là, mais ce sera un bon test.

[Ce message a été modifié par econseil (Édité le 18-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
@alnilam : Je n'ai pas cette forte montée en magnitude pour la nuit du 16/04 sur mes mesures. En regardant de plus près tes flux mesurés dans Iris, j'ai l'impression que ta référence1 varie par rapport aux 3 autres références sur cette nuit-là. Normal ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alnilam    0
Econseil, merci de comparer les résultats.

Pour l'écart de 0.05 mag, je ne m'en formalise pas car je n'ai pas la prétention avec ma config (lunette de 80mm et APN) d'atteindre une précision pareille. Dans un article de C. Buil sur la photométrie APN du transit de HD189733b ( http://www.astrosurf.com/buil/exoplanet/phot.htm ), il donne une estimation à 0.001 mag mais c'est avec un C8 (200mm), un 5D (plus sensible que mon 20D car pixels plus gros) et surtout une rigueur méthodologique sans doute bien supérieure à la mienne !

Ce qui me gêne plus, c'est le décalage de mes valeurs d'environ -0.3 mag par rapport aux valeurs attendues : FF Cam est donnée entre 7.7 et 8.1 notamment sur son relevé Hipparcos étudié dans cette publication : http://www.konkoly.hu/cgi-bin/IBVS?4444 (le lien marchait lundi mais, ce matin, il semble temporairement HS). Je n'ai pas réussi à récupérer la courbe avec le lien indiqué dans l'article (d'après l'éditeur de la revue contacté, les données ne sont plus en ligne) mais je l'ai retrouvée par ailleurs dans les résultats Hipparcos :

http://www.rssd.esa.int/Hipparcos/curvespdf/C/37961.pdf .

En résumé, je penche pour un biais méthodologique (notamment le fait que je n'utilise que deux disques pour la mesure photométrique sous Iris). J'avais pensé à l'influence de GSC 04539-01058 très proche de FF Cam (au point d'être confondue dans mes taches défocalisées, mais pas sur ton image) mais cela ne colle pas car, avec sa magnitude de l'ordre de 13.6, elle ne peut jouer que sur un écart d'environ -0.005 mag (sauf erreur de calcul).

La remarque sur ma série du 16/04 (que je trouvais pourtant bien intéressante) est plus troublante. Je vais regarder ça de plus près (c'est vrai qu'avec la répétitivité des manips, je produis des tables et graphiques Excel de manière un peu trop "robotisée" sans trop me pencher sur les détails). Cela me semblait pourtant assez cohérent avec la série du 01/04 qui monte aussi assez rapidement. Voir mon interprétation de mes données sur la toute dernière version du tableau (je la télécharge dans 5mn), avec le graphique "compil2" où j'ai superposé sur mes mesures (couvrant plus de 2 périodes, que j'ai essayé de "recaler" sur le graphique "periode") :

- en rouge les droites de régression de chaque série pour voir la tendance (on peut en première approximation les interpréter comme la tangente à la vraie courbe)

- en rose mon estimation de la péridodicité de la courbe avec les parallèles entre les série "jumelles" des 01/04-17/04 (un seul point) et des 31/03-15/04

- en vert mon interprétation des variations avec la présence de deux minimums (un "fort" et un "faible") par période, ce qui confirme l'hypothèse Algol (binaire à éclipse) sauf que la courbe est beaucoup plus complexe (notamment avec la présence d'un "S" maxi/mini entre le 15/04 et le 16/04).

La mauvaise nouvelle, c'est que la période que j'estime (7j21h environ) provoque un décalage de -3h à chaque cycle (7j21h = 8j-3h), ce qui donnerait un minimum "fort" la nuit dernière mais inobservable (à 18h30 TU) puis en journée pendant au moins 6 cycles, jusqu'à celui du 04/06 vers 3h30 TU (et c'est presque l'aube)... Ooooouuuiinnnn !!! On n'est pas près d'enregistrer un éventuel transit !!!

(PS pour l'adminsitrateur : quand on édite un message contenant des balises URL, c'est la "cata" si on ne prend pas le soin d'éliminer l'url inséré automatiquement dans la 1ère balise. On ne pourrait pas arranger ça ???)

[Ce message a été modifié par Alnilam (Édité le 19-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alnilam    0
Comme tu le suggérais, j'ai vérifié l'exploitation de mes données du 16/04 et voilà mes constatations sous forme graphique (je n'ai pas mis en ligne le tableau Excel car je le trouve allourdi, peut-être inutilement, par cette analyse ponctuelle).

J'ai supprimé pour voir l'étoile ref 1 que tu mettais en cause, pour comparer les résultats (4 ref ou 3 ref en éliminant la 1) :

http://www.constellationsetgalaxies.org/Flep/FFCam1604graph3ref.pdf

La courbe 3 ref est décalée mais elle ne me semble pas véritablement différente en terme de variation globale. Pour en avoir le coeur net, j'ai refait un graphique en prenant séparément chacune des étoiles de référence (uniquement en moyennes glissantes pour ne pas obtenir un nuages de points inextricables) :

http://www.constellationsetgalaxies.org/Flep/FFCam1604graph1ref.pdf

Là encore, la différence ne me semble pas vraiment énorme puisque la variation de -0.2 magnitude sur la courbe à 4 ref, se retrouve pratiquement sur chacune des courbes. Si on prend les droites de régression (lignes fines), ça donne : -0.139 pour la ref 1, -0.275 pour la 2, -0.167 pour la 3 et -0.306 pour la 4.

Cela mettant en évidence deux groupes de tendance (forte avec les ref 2 et 4, plus faible avec les 1 et 3), j'ai encore procédé à la représentation des deux calculs séparément avec chacun des groupes :

http://www.constellationsetgalaxies.org/Flep/FFCam1604graph2ref.pdf

Si ce graphique montre que la dispersion des points est nettement plus forte sur le calcul avec ref 1-3 qu'avec 2-4, les courbes des moyennes glissantes sont étonnamment superposées (je ne m'attendais pas à ça et j'ai revérifié plusieurs fois que je ne me suis pas trompé dans le tableau de calcul). Au final ça semble plutôt confirmer que ma méthode de calcul de magnitude avec chacune des étoiles de référence puis en moyennant aurait tendance à "stabiliser" le résultat.

Au final, je ne vois pas dans mes mesures d'où pourrait provenir un pb expliquant la forte variation que tu n'observerais pas de ton côté (enfin "forte", ce n'est que -0.2 mag en 6h, alors que,d'après les courbes que j'ai trouvées, Algol varie de -1.2 mag en 5h). A suivre ?!?....

Je reviens sur ma méthode de calcul de la magnitude à partir de plusieurs références : est-ce que tu procèdes de même ?

Autre hypothèse : n'aurais-tu pas un pb de saturation du capteur de FF Cam (car tes ref sont plus faibles) sur ta série ce qui "tasserait" la variation ?

Autre élément à regarder : je viens d'avoir l'idée de vérifier tes étoiles de référence et je crois deux sont peut-être variables (vu la forte amplitude des mesures, aussi large que FF Cam dans les catalogues):

- ta ref2 serait GSC 04546-01913 à mag 9.21 +/- 0.45
- ta ref3 serait GSC 04539-00279 à mag 8.53 +/- 0.43

[Ce message a été modifié par Alnilam (Édité le 19-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
econseil    0
Salut,

Si tu veux bien, je pense qu'on pourrait poursuivre l'échange par mail pour ne pas polluer le post, quitte à refaire une communication ici si on a des choses intéressantes ... et il y en aura :-)

gabal doit être aux Etats-Unis en ce moment, à étudier FF Cam avec l'astrophysicien qui chapeaute l'étude.

Et j'ai une explication pour la différence entre tes mesures et celles d'Hipparcos. Tu calcules ici des magnitudes instrumentales, qu'il faut corriger après coup pour avoir une magnitude V standard. C'est classique avec un APN dont les filtres de couleur ne réagissent pas exactement comme des filtres standard.
En utilisant des références qui sont toutes très rouges (indices de couleur de 0.47, 0.99, 1.32 et 1.33) par rapport à FF Cam (a priori indice de couleur ~0.2), les mesures dans le vert sont fortement faussées quand on utilise un APN.
L'utilisation d'étoiles de références du même indice de couleur que FF Cam t'aurait permis de calculer directement une magnitude très proche du Vert standard, et donc d'Hipparcos.
Et j'ai le même souci que toi. Il n'y a pas de références brillantes bleues dans les parages.
Mais ce décalage se corrige mathématiquement. Je pourrai te montrer comment.

L'important ici, pour détecter un transit, n'est pas d'avoir du Vert standard (on peut corriger après coup), mais bien de mesurer tout le temps la même chose, avec les mêmes références.

[Ce message a été modifié par econseil (Édité le 19-04-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabal    0
Retour sur FF cam. Un premier bilan des observations peut être tiré.
Après une mini campagne de trois mois en ce début d'année on a réussis a trouver pas mal de chose. Le lien en anglais http://gabalou.canalblog.com/archive.../24391554.html

On tire un poster à l'Hvar2012 en Croatie et un article est prévue en 2013 en revue pro. Trois observatoires amateurs et un pro pour la spectro, deux observatoires pros pour la photométrie UBVRI et deux amateurs en photométrie différentielle. Des observations complémentaires seront tout de même nécessaire. On en rediscutera.

En gros. FF cam n'est pas une Be classique. C'est à dire une étoile massive de séquence principale avec un disque circumstellaire de décrétion (émis par l'étoile). On a ici un système binaire à courte période (7.6J) avec une primaire B7V, chaude, et une géante K0, froide. On estime par modélisation d'un spectre synthétique que le rayon de la K0 est de 20 rayons solaire ce qui fait qu'elle remplie son lobe de Roche. De la matière s'en échappe et est acrétée ensuite par la primaire, plus massive. Ce flux est assez instable ce qui explique les grandes et rapides variations de la raie H alpha et dans une moindre mesure les raies h beta, HeI et FeII. Le disque d'acrétion n'est pas stable non plus et doit être en permanence réalimenté car il subit le vent stellaire de l'étoile chaude.
On a aussi déterminé que le système est vue en pôle par dessus, sans eclipse. L'énergie contenut dans les raies de la secondaire ne montrant pas de variation. Ça a été confirmé brillamment par un relais photométrique amateur, suite à l'appel sur l'AFOEV et par les observations pros.
On a donc une Be symbiotique, comme l'est ups sagittaire. C'est assez rare parmis les Be et correspond à un bref stage de l'évolution d'une binaire massive.
Il reste quelques inconnues:
- Le système est associé à une source X d'un ordre de magnitude supérieur à celui lié à l'activité chromsophérique de la secondaire. D'oû vient ce X ? Point chaud sur le disque d'accrétion, troisième corps compact en orbite ?
- On a provisoirement d'aprés la SED (spectral energy distibution) classé la secondaire en K0 mais le disque d'accrétion participe à la SED et peu mimer une K0. On est donc pas sûr de cette classification
- enfin l'énergie contnue dans la raie H alpha est variable, instabilité du disque et du flux d'accrétion. Mais on est presque sûr qu'il y a une période de 27_28J. On a coupé trop tôt les observations.
On a besoins donc de plus d'observations ! comme d'hab
En spectro:
- reprendre un suivis en résolution intermédiaire (R>10000) pour échantilloner la période H alpha sans savoir si elle existe vraiment. Une observation par semaine pendant au moins 6 mois.
- On a besoins d'observations Hr (>20000) et haut SNR, optique et Ir, pour bien détacher le spectre de la secondaire de la primaire sur toute une période. Ca c'est hors de portée des amateurs mais peut faire l'objet d'une mission en observatoire pro. Enfin, je sens que ça va le faire, tout les prétextes sont bons pour faire mumuse avec de gros engins
En photométrie, on a besoins de mieux définir la SED et surtout dans l'Ir oû la contribution du disque d’accrétion est minime et celle de la K0 plus importante. Là aussi c'est pros.
Voilà oû on en est, une belle aventure avec des pros et des amateurs tous impliqués dans la défrichage de ce nouveau système exotique.
Je publierai le poster de l'Hvar2012 dés sa présentation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabal    0
Présentation du Poster à l'HVAR2012 en ce moment même:

Garrel, T., Miroshnichenko, A., Danford, S., Charbonnel, S., Houpert, F., Grankin, K.N., & Kusakin, A.V. "Spectroscopy of the mysterious Be system FF Cam", poster at the
XI-th Hvar Astrophysical Colloquium "The Most Mysterious Binaries: Significance for Astrophysics", 2012 July 2-6.
http://storage.canalblog.com/03/43/711320/77324261.pdf

Thierry Garrel http://gabalou.canalblog.com/

[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 03-07-2012).]

[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 08-07-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabal    0
Je ne sais pas. J'aurais bien aimer être sur place, entre plage et conf.
Ca devrait être publié dans les proceedings, dans un an ou deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.