JMBeraud

Structures sandwich & composites pour instruments astronomiques

Messages recommandés

Bonsoir à tous,

Je me devais de vous donner des nouvelles du projet, dont certains d'entre vous ont suivi les débuts...il y a plus de 7 ans déjà !

J'ai dernièrement installé le télescope sous abri, ce qui amène un confort incroyable. Après quelques déboires dûs à la gestion de la focalisation puis d'un driver SBIG récalcitrant, le télescope est opérationnel et je viens de finaliser la première mise au point. Il me reste à parfaire le mise en station, à me familiariser avec Prism (mais c'est déjà quasi fait, il me plait bien ce logiciel), et promis je reviens ici avec une vraie première lumière !

Après deux heures dehors ce soir, le tube a subi ses premières rudesses hivernales, il en verra d'autres !

Bonne année à tous, et j'espère que comme moi vous pourrez réaliser vos rêves astronomique

Jean-Marc

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 01-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut et bonne année,
Voici un post fort riche et intéressant ; c'est bien de l'avoir remonté.
J'ai une question (qui a peut-être été abordée ? je n'ai pas lu l'intégralité des 13 pages ... ) : qu'en est-il de la durabilité de la résine, de la mousse ou du constituant des nida ?
Je trouverai dommage que tant d'efforts tombent en poussière après quelques dizaines d'années.
FRED

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci d'avoir remonté cet article.
Bonne année !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Fed et lyl,

Fred,

quote:
J'ai une question (qui a peut-être été abordée ? je n'ai pas lu l'intégralité des 13 pages ... ) : qu'en est-il de la durabilité de la résine, de la mousse ou du constituant des nida ?
Je trouverai dommage que tant d'efforts tombent en poussière après quelques dizaines d'années.

La question n'a pas été abordée, et c'est une bonne question. Pas d'inquiétude de ce coté là cependant, la résine va vieillir mais elle tiendra à l'aise les quelques dizaines d'années que tu mentionnes, et même beaucoup plus. Selon la résine utilisée le pire qui pourrait arriver serait de petites craquelures en surface dûes au viellissement aux UV, mais si la résine est bien choisie et si le scope n'est pas laissé au soleil tous les jours cela devrait aller... Et même si c'est le cas c'est réparable.
La mousse ou le nid d'abeille sont complètement "encapsulés" et pour simplifier on peut dire qu'ils ne vieillirons pas ou trop peu pour que leurs propriétés soient modifiées.
Pour le carbone lui même, ben c'est du carbone... ça ne bronchera pas et la prochaine civilisation qui déterrera ce scope pourra étudier à quoi pouvait bien servir ces fils noirs autour de ce morceau de verre parabolique...

Par contre un tube en métal, après quelques dizaines d'années, gaffe à la corrosion .

Jean-Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut,

J'ai trouvé ce document, grâce dans lequel on trouvera peut-être de quoi améliorer la qualité de nos manips :
https://rescoll.fr/blog/wp-content/uploads/.../durabilite-des-assemblages-colles.pdf

@+
FRED

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Et 8 ans plus tard.... il était encore dessus.

 

Quelques nouvelles du projet!

 

Je commence à maitriser la bête. MAP OK (tilt à traiter), suivi OK, restait à savoir où ce gros bousin pointait... et calibrer la monture sur le ciel. Et oui pas d'oculaire, la caméra est dans le PO, à la place du secondaire.

Bêtement je me suis dit qu'avec une astrométrie dans Prism cela pourrait le faire. Que neni, je ne devais pas être assez précis dans les renseignements même approximatifs des positions. Ce qu'il me fallait, c'était un astre assez brillant pour pouvoir le pointer à la main, monture débrayée (genre bazooka...c'est le sentiment que cela m'a donné), et d'ensuite lancer une petite capture. Sauf qu'une étoile, comment dire, c'est petit :).

 

Et voilà comment on se retrouve à imager la lune avec un tromblon de 400mm et une STL...

 

Après deux trois ajustements, Séléné se retrouve dans le champs... je retrouve mes petits, et confirme de la position de la monture n'est pas celle qu'elle devrait être, pas loin, mais pas bon... reste à calibrer et le tour est joué.

 

Tout ça pour dire que 8 ans plus tard, ça commence à sentir bon ! :)

 

A bientôt très certainement dans la galerie d'image...

 

JMarc

 

Pose unique de 3/100s pour la Lune...

tracking inspector capture.PNG

 

moon6.jpg

Modifié par JMBeraud
Lune à l'endroit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant