Toutiet

Un 400 qui sort des sentiers battus ("T2SB")

Messages recommandés

Dans un Dobson classique, seule l'araignée et son secondaire se trouvent dans le chemin optique. Ici, toute la structure en amont du miroir primaire l'est.

Quel sera l'effet sur l'image?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que tu es trompé par un effet de perspective du à l'angle de la prise de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, en effet. Je vois que le centre de la "coccinelle" est complètement déporté par rapport à la structure en question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, c'est gentil de déterrer le sujet et de penser à moi. Ça va me booster pour quelque temps... Le sujet n'est pas mort et je compte bien mener le projet au bout. Disons qu'il est en "maturation" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon vous allez trouver que c'est pas raccord mais il parait que dans des temps anciens une adepte du gourou John Dobson  arrivait dans un patelin  avec ses miroirs et construisait en 

un après midi devinez quoi , un Dobson qui permettait à tout à chacun d'observer autre chose que son trou du cul, wouahh, ce fut une révolution largement partagée depuis. 

 

Bref, j'sais plus où j'voulais en venir mais Toutiet je suis de tout cœur avec toi. ;)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si si, on voit très bien où tu veux en venir : on peut faire des trucs géniaux avec 3 bouts de ficelle et beaucoup d'ingéniosité ; c'est même un challenge passionnant, qui a l'avantage d'être fort pédagogique pour démystifier la complexité de la chose et la mettre à la portée du quidam peu fortuné, plus familier de l'égoïne et du marteau que de la machine CNC...

Ceci dit, cette simplicité n'est qu'apparente : pour que ça fonctionne vraiment il faut une grosse expérience qui permet de savoir très précisément ce que l'on fait, comment et pourquoi.

Personnellement j'ai un challenge aussi délirant depuis longtemps : construire un dobson tout en carton, exclusivement en carton (à part les optiques évidemment, bande de nazes ! xD)

Vu qu'on n'observe jamais sous la pluie, c'est jouable.

Une sorte de démonstrateur anti-technologique, quoi :D

Allez Toutiet : on est avec toi ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"tout en carton"

Ce n'aurait pas déjà été fait dans l'Egypte antique ;)

Amicalement,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Merci Alain, et j'adhère totalement aux cinq premières lignes de ton messages. D'où le sigle de mon projet : T2SB = Télescope qui Sort des Sentiers Battus. C'est évidemment très prétentieux mais c'est ça qui m'amuse.

Dans le même état d'esprit, mon "Géosphéromètre", de conception et réalisation toute personnelle, me permet, sur des bases trigonométriques et avec des moyens très simples, de détecter la courbure d'horizon et, au final, de "mesurer" la Terre. Sympa, non...?

 

Bon courage pour ton "Tout En Carton", ton TEC, quoi ! Je connais une amie qui fait des meubles en carton et, paradoxalement, c'est du costaud !

Modifié par Toutiet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le carton est extrêmement solide tant qu'il reste sec ;)

Ton Géosphéromètre m'intéresse tout particulièrement, car j'en ai un peu marre qu'il y ait toujours un petit malin en animation qui me sorte le coup de "la Terre plate" !

J'ai imaginé pour ma part un truc à base de règle de maçon pour montrer que l'horizon a une courbure parfaitement détectable, même avec un instrument rudimentaire, mais si je pouvais disposer d'un outil moins encombrant pour en faire la démonstration, ce ne serait que du bonheur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

On en avait déjà parlé, je crois... Moins encombrant que la règle de maçon... je ne pense pas mais sûrement plus exploitable et plus précis (j'arrive à faire des pointés avec une précision de 1') :

https://img11.hostingpics.net/pics/779180Capturedcran20171002134407.png

La description en a été faite dans le N° 58 (février 2013) de l'Astronomie, la revue de la SAF.

 

PS : clic droit "Ouvrir l'URL"

 

Modifié par Toutiet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, vu ! Impeccable en effet. Faut juste un plan de référence assez précis.

Et alors ? On voit clairement la courbure si on fait tangenter l'horizon quelque part ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, on voit très bien la courbure de l'horizon matérialisée par la flèche au centre du champ. Mais sa valeur dépend de l'altitude du point d'observation, pour atteindre tout juste 1/4 du diamètre apparent lunaire, pour une altitude de 100 m au-dessus du niveau de la mer. Autant dire qu'elle est invisible à œil nu... surtout depuis une plage.

 

Curieusement, les mesures ne dépendent pas de la qualité du plan de référence mais de la seule précision des pointés et de la calibration initiale sur une ligne de référence.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ça c'est top !

Oui, bien sûr : plus on monte plus c'est sensible, oeuf corse...

Jusqu'à voir une petite planète bleue toute ronde ^_^

Je suis précisément à 99m au-dessus du niveau de la mer.

(100m pile à hauteur de trépied)

L'horizon depuis ce point est distant de 36km, ce qui correspond en gros à un angle de 20' d'arc sous le plan horizontal à l'altitude de mon site.

En toute logique, si je parvenais à observer l'horizon sur 180°, il suffirait de faire tangenter le plan d'un côté pour qu'à l'opposé il soit à 40' d'arc de l'horizon, non ? Evidemment la réfraction doit altérer sensiblement cette belle géométrie théorique...

En pratique je ne vois la mer que sur 120° ; donc il faudra se contenter de moins, mais c'est déjà remarquable !

Bon, bah y a plus qu'à s'y coller !

Merci Toutiet ! :)

(pardon pour cette petite digression hors des sentiers battus, mais néanmoins astronomique et encore assez minimaliste ;))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tes chiffres sont tout à fait corrects. L'écart de 20' avec le plan horizontal suffit à montrer que l'horizon n'est pas à l'infini (sinon il y aurait coïncidence). Mais on pourrait être sur une terre plate penchée...ou un cylindre, pourquoi pas... (Hi Hi)
Par contre, ma manip met et évidence et mesure la courbure transversale de l'horizon marin, sur un angle de champ de 90°. Et, de la flèche mesurée au centre, j'en déduis le rayon de courbure de la Terre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, fort logique bien sûr.

J'étais en train de me faire la même réflexion en y repensant, et je me disais qu'un petit malin me ferait la même avec un peu de jugeote : si on veut mettre en évidence la courbure sans conteste, il faut tangenter au centre de l'horizon visible, et montrer qu'on s'en écarte de part et d'autre d'une valeur mesurable qui permet de la calculer...

Yes ! Nickel !

Mon idée intiale était exactement du même type : se placer à 2m d'une règle horizontale de 4m (soit un champ horizontal couvert de 90°) avec un oeilleton de visée permettant de faire tangenter le centre de la règle avec l'horizon, et constater que cette règle pourtant droite s'en écarte aux deux extrémités de façon indiscutable...

On ne peut certes faire plus minimaliste, mais l'inconvénient du dispositif - outre son encombrement - réside dans son imprécision qui ne permet qu'une mise en évidence qualitative et non quantitative : il manquerait donc le petit calcul à la fin permettant de retrouver la dimension de la Terre à partir de cette simple observation. Et porter ainsi l'estocade au barbare ignorant ! xD

(ça me rappelle les Shadoks et les Gibis tout ça, on va bien rigoler je le sens : le négationnisme de la science dépasse désormais l'imaginable !!!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

En fait, parti sur ton principe,  j'ai opté finalement pour le contraire en pointant l'horizon successivement aux deux extrémités d'un champ de 90° et en revenant ensuite,  au centre, mesurer la flèche.

Le gain est apporté par l'intervention de la petite lunette, plutôt que l'observation à l'œil nu.

 

Modifié par Toutiet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, Toutiet a dit :

En fait, parti sur ton principe,  j'ai opté finalement pour le contraire en pointant l'horizon successivement aux deux extrémités d'un champ de 90° et en revenant, ensuite,  au centre mesurer la flèche.

 

 

 

Votre truc me fait penser soudainement  à l'aut'trou'duc :

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut pas publier ce genre de lien, c'est leur donner de l'importance et ça entretient ce genre de croyance débile.  

Comme disait je ne sais plus qui : "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit..."

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir à ta coccinelle, sur le plan que tu as proposé, il ne me semble pas que ce soit une calotte sphérique ; mais peut-être n'est-ce qu'un schéma ? ou bien est-elle posée sur un cylindre ?

Dans mon cas, pour une calotte de 100 mm de rayon sphérique et 30 mm de rayon circulaire, ça ne fait pas bien épais : aux alentours de 5 mm. Je me demande si cela laissera assez de place pour faire le réglage.

Comment choisir le rayon du cercle dans le plan sur lequel vient se presser la calotte ?

Plus son rayon est petit, plus la plage de réglage est importante, mais cela doit avoir une contre-partie pratique sur la qualité du contact.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le rayon de la sphère "coccinelle" et le trou circulaire sur laquelle elle vient en appui sont liés. Ce trou peut être plus ou moins grand. J'avais fait une petite épure pour que ce soit fonctionnel, et que le centre de la sphère se situe précisément sur le miroir secondaire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant