Aller au contenu
Lionel RUIZ

Larguage fusée Centaur

Messages recommandés

Lionel RUIZ    0
Bonsoir à tous.

Daniel Deak, Webmestre du site Obsat (http://www.obsat.com) avait informé que: Un satellite météorologique de la Défense américaine, le DMSP F18, serait lancé ce soir (dimanche) par une fusée Atlas 5, modèle 401, à 16h12.

Une carte de la trajectoire de la fusée avec les phases du vol: http://www.obsat.com/images/DMSPF18trace.jpg
La phase de larguage du carburant était visible depuis la France.

ça c'est déroulé comme prévu (entre 19h10 et 19h20) mais avec une taille apparente à laquelle je ne m'attendais pas.

j'ai dû reconfigurer mon matos à l'arrache au dernier moment n'ayant jamais eu affaire à ce genre de choses.

La fusée centaur était + brillante et devant, je ne l'ai pas eu dans le même champ (sauf au début mais bougé).

C'est le larguage de carburant qui faisait l'enveloppe.

J'ai fait deux photo dont une marrante avec le satellite et le larguage en conjonction avec M27. Au pif!



Et le tout depuis mon balcon entre deux mises en page de panneaux de l'expo que je dois finir en urgence...

C'était énorme (voyez l'image avec M27 et le "rapporteur" de Vulpecula qui donnent l'échelle).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut

Oui effectivement je l'ai vu aussi vers le Nord , mais l'APN etait au foyer du telescope et je n'ai pas voulu deregler tout cela.
Dommage car c'etait tres beau!
J'ai vue les deux nuages , mais egalement deux immenses anneaux .
Bien joué pour tes photos!

A bientot
alex.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lionel RUIZ    0
Pardon de n'avoir pas donné toutes les infos, il n'y avait pas que la tajectoire dans les infos...

> Cette carte provient du document .pdf de 23 pages sur la mission
> http://www.ulalaunch.com/launch/DMSP18/AV017_mob.pdf

>> Le TLE du satellite estimé par Ted Molczan est :> DMSP> F18> 838 X 853 km> 1 72900U> 09291.72202813 .00000000 00000-0 00000-0 0> 07> 2 72900 98.8000 325.8000 0010000 270.0000 90.0000> 14.13250000 08>> L'étage Centaur devrait normalement se> trouver dans les parages. La mise à> feu devrait être visible sous forme d'un> point lumineux mais le largage sera> plus spectaculaire. Voici un croquis que> j'ai réalisé suite à une> observation d'un largage semblable en février 2005> :> http://www.obsat.com/images/AC206dump1.jpg>> Les observateurs français seront donc très favorisés puisque le passage> sera> haut dans le ciel, il fera noir et ce ne sera pas trop tard en> soirée,> permettant à un maximum de gens d'observer le phénomène. Voici les> heures> prévues du phénomène (en UTC) :> Mise à feu de l'étage Centaur :> 19:10:07> Extinction du moteur : 19:13:47> Début du largage de carburant :> 19:17:14> Fin du largage : 19:40:24>> À remarquer que cette manœuvre sera> visible de toute l'Europe étant donné> l'altitude de la fusée et le fait> qu'elle viendra juste de sortir de l'ombre> de la Terre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
elvi&fanf    0
Salut

Très impressionnant, en effet. Même si, quand on y pense, ce beau nuage est un largage de carburant ;((
En tout cas, on voit là tout l'intérêt d'internet et la vitesse à laquelle peut circuler une informations et la rapidité de certain à sortir l'apn

Voila un petit souvenir de ce passage :

@+
Fanf http://fcouturier.free.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MEIER    0
Salut Lionel

Ah ben ton post tombe à pic !
Je me demande depuis toute à l'heure si je n'ai pas rêvé...incompréhensible ce que j'ai vu jusqu'à tes explications
D'abord un petit nuage rond, au sud, anormalement brillant et dans un ciel totalement dégagé, et qui se déplaçait rapidement vers le N/NO !?!
Ensuite ce que je croyais être un sat, devant au nord et jusque là invisible, qui est apparu et de plus en plus brillant voire coloré (j'ai cru d'abord à une étoile filante).
D'abord seul, il a été suivi d'un autre petit "nuage" puis un troisième est venu s'intercalé entre lui et le premier apparu.
Il etait rond au départ et a pris l'apparence d'une comète !
Enfin j'ai pu voir un pâle arc tangent en fin de cortège...hallucinant...et tout se déplaçait à la m^me vitesse, incroyable...
Merci et bravo pour tes photos, j'ai bien regretté de ne pas avoir été prêt à temps...

Gilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ERS    3
Merci pour les précisions et ces magnifiques images

J'ai été témoin de ce spectacle impressionnant dans le sud des Landes:

N'étant pas prévenu de ce phénomène, j'ai d'abord été dérouté par la claire nuée centrale semblant suivre un satellite artificiel le tout enveloppé d'un gigantesque halo se dédoublant par endroit...

Puis je me suis précipité pour attraper mon petit Canon Ixus100is alors que tout ça disparaissait au Nord:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soulier jf    0
Bonjour.
Voici mes observations ...

Le 18 10 2009 à 19H37 TU lieu : 48°07 N 03°42 E. Seine et Marne 77.
Ciel transparent. Seeing 3/5.

Observations :

Je fus alerté par une saturation de mon capteur CCD au moment d'imager C/2008P1Garradd.
Je regarde le ciel à travers une partie du toit ouvrant de l'observatoire et constat un petit nuage blanc.
Mais très vite, sa clarté m'intrigue...
Je sors de l'observatoire et découvre trois phénomènes particulièrement important.

Tout d'abord, dans la constellation de Céphée, une nébulosité en forme de cône, brille fortement. Environ la Mv de Jupiter, composé d'un noyau lumineux qui éjecte des débris. Surface apparente environ 2 à 3°.

Quelques 50° plus loin, vers le sud/ouest, un nuage phosphorescent en forme de triangle déformé, de couleur jaune/blanc et d'une étendu moyenne de 7 à 10°, suit le mouvement tout en se transformant régulièrement en aspect et clarté. Des voluptes et circonvolutions sont visibles.

Puis, sur au moins 100°, deux arcs lumineux assez elliptiques se succèdent, de couleur bleue/vert. Ils sont là aussi à environ 50° du deuxième « nuage ». Ils englobent le Bouvier le Cygne et remonte sur la Lyre. Pas d'encerclement visible du phénomène.

Ces trois structures avaient une même direction : SUD/OUEST vers NORD/OUEST en direction de l'Oise.
Durée du phénomène : entre 3 et 4 minutes vitesse constante.

Plus l'ensemble se dirigeait vers l'horizon et plus les deux nébulosités semblaient se décaler l'une vis à vis de l'autre.

En fin de visibilité, les deux arcs avaient la dimension angulaire de la Grande Ourse.

Pas de bruit constaté.

C'était de toute beauté !!
Bon maintenant dodo !! ;-)

Bien cordialement.
SOULIER J-F

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai également eu la chance d'assister au spectacle alors que je revenais nuitamment d'une balade dans le secteur de Bagnères-de-Bigorre.
Mon attention a d'abord été interpelée par l'apparition de ce que je pris d'abord pour un cirrus étrangement lumineux en direction du sud. Il s'agissait en fait du gigantesque double halo. Dans l'instant qui suit surgit une boule cotonneuse et irréelle, dont la structure évolue à vue d'œil et devient de plus en plus étendu et brillante tout en s'élevant au-dessus des Pyrénées. Ciel ! Une comète rase l'atmosphère de la terre !
En un instant l'APN est sorti du sac (mon antique Pentax *ist Ds) vite reglé à 3200 iso. Pas de trépied, je me suis débrouillé en posant le boitier à la va-vite par terre pour saisir le passage de la chose près du zénith (obj. Pentax DA 18-55 à 18 mm, f/3.5, 10 s de pose) :

Le Cygne permet de se faire une idée de la taille, mais à l'oeil nu on devinait des extensions très faible mais couvrant un angle bien plus important que la condensation centrale qui, seule, à daigné laisser sa trace sur la pose.
La majestueuse "double enveloppe" glisse plus à l'ouest et fini par cotoyer la queue de la Grande Ourse :

La vue suivante montre la forme elliptique de ce grand halo. Désolé pour le bougé, mais ce n'est pas facile de faire tenir l'APN fermement en place sur des touffes d'herbe !

L'entité de l'espace s'éloigne, la voici qui se perd dans la lueur de l'agglomération tarbaise, tandis que le double halo devient presque invisible :

Cela m'a furieusement rappelé un passage du "Eater" de Gregory Benford (abominablement traduit par "L'ogre de l'espace"), lorsque le trou noir drappé de sa magnétosphère vient flirter avec l'atmosphère terrestre ...

[Ce message a été modifié par Pierre-Paul Feyte (Édité le 19-10-2009).]

[Ce message a été modifié par Pierre-Paul Feyte (Édité le 19-10-2009).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous .

Hier soir sur le "coup" de 19h10 UTC , beaucoup de personnes
ont pu voir avec étonnement ce phénomène dans le ciel .
Animation ( 2meg)

Cette animation est issue de la Caméra "allsky" permanente du site d'observation de Dauban ( 04 ) de Claudine Rinner & François Kugel .
Claudine : http://www.astrosurf.org/rinner/
François : http://pagesperso-orange.fr/fkometes/
( chasseurs d'Astéroïdes et de Comètes entre autre)

Je ne suis donc pour rien dans ces images ( si ce n'est d'extraire les images
concernant le sujet ) qui appartiennent à Claudine Rinner & François Kugel .

* à nouveau merci à Gilbert Javaux http://pagesperso-orange.fr/pgj/
qui avait annoncé cet évènement sur la Liste Météoros .
voir également http://www.spaceflightnow.com/

Amicalement , Bernard_BAYLE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepe    0
salut !

Pour une fois, j'ai eu de la chance...

je n'étais pas au courant et c'est par hasard que j'ai lancé un time lapse avec mon APN. Je lance le bousin et je reviens 5min après pour voir si tout va bien, et là j'ai vu cet étrange spectacle !

350d défiltré + filtre CLS en direction de la polaire avec des poses de 45 secondes, iso 800 en Jpeg, objectif zoom sigma 17-70 sur 17.

Voilà la série avec juste une correction sur le rouge.

le tout additionné...

une autre série traité "hard" pour mieux voir le halo, halo qui, avec des poses aussi longues, ressemble plus à un cône.

l'addition s'il vous plait...

les gaz éjectés ont des couleurs différentes... étonnant non ?

cerise sur le gâteau, une petite animation en AVI.
http://worldserver4.oleane.com/pepepage/centaur_3fps.avi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jldauvergne    22
Vraiment extra toute ces images !
Quentin, j'ai mis celle que tu m'as envoyé par mail sur le site de c&e pour faire une news : http://www.cieletespace.fr/evenement/4213_un-ovni-identifie
Je me suis permis de la retoucher un peu pour atténuer la pollution lumineuse sur les nuage et la rendre plus lisible.
Merci, et bravo à toi
JLuc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fred18    0
Ah super ! J'ai vu ce phénomène hier soir pendant les paramètrages et mises au point (...) et le temps que je réagisse (1/4 d'heure...trop lent) c'était parti.
Bravo à vous
Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lionel RUIZ    0
Waow!

L'animation au fisheye est extraordinaire!

J'avais vu ce halo curieux partiellement (à cause de l'angle de vue depuis le balcon en plein Marseille) mais n'avais pas fait le rapprochement car n'ai pas cherché à le suivre et pensais avoir affaire à un Cirrus.

On dirait un halo de 46° de rayon comme les grands halos solaires.

Mais serait-ce plutôt dû à un précédent phénomène lié au carburant qui se serait dilué dans l'espace de la sorte?

En tout cas quel spectacle! même si ce n'est pas forcément écologiquement très respectable... un dégazage sauvage moderne au dessus de la France.
:-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Impressionnant... Comme quoi il y a toujours de quoi nous surprendre en observation astronomique et astronautique.

Quant à ceux qui s'inquiètent du carburant, à juste titre d'ailleurs, je rappelle que l'étage Centaur est cryogénique. Donc fonctionnant à l'oxygène et hydrogène liquide, ce qui en terme de toxicité représente le degré zéro Ce fut d'ailleurs, petit rappel historique, le premier étage cryogénique opérationnel au monde... et toujours en service 45 ans après , comme la Semiorka d'ailleurs.

Il a permis, couplé à un lanceur classique, l'envoi de pas mal de sondes interplanétaires de l'époque héroïque.

Le nuage observé est crée non pas par les ergols cryogéniques mais par la petite quantité d’hydrazine utilisée comme monergol (sans combustion en fait, réaction purement catalytique) dans les moteurs verniers, c'est-à-dire toute cette panoplie de tout petits moteurs chargés d’ajuster finement l’assiette et la vitesse de l’étage propulsif.

Il y aurait beaucoup plus à dire, en terme et volume de pollution, à propos des boosters à poudre de la navette ou autre.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 19-10-2009).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alnilam    0
Sympa ces images. Moi aussi, prévenu à temps, j'ai pu observer le phénomène et le photographier (mais en panne de l'ordinateur principal depuis dimanche, je ne peux rien publier pour le moment).

J'interviens sur ce "post" car je crois qu'il y a une confusion sur la nature du phénomène observé, qui n'a rien a voir avec l'étage Centaur et le largage de carburant.

Il faut regarder la page 8 "mission profile" du document descriptif de la mission (voir le lien PDF fourni par Lionel un peu plus haut). Les séparations d'étages se sont produits environ 4 mn et 7 mn après le lancement (18h12 française, 9h12 locale en Californie), soit en plein jour pour nous et, de toute façon, ça se passait au dessus du Pacifique !

L'étape que nous avons observé en France (et qui a dû commencer un peu plus tôt au-dessus de l'Espagne ou de la Méditerranée) est le "disposal burning" (ce que je traduirais par "poussée de mise en orbite finale"), prévu 2h58mn après le lancement donc vers 21h10.

Pour ma part, situé en Dordogne, la trajectoire a été quasi-méridienne (légèrement Sud-Sud-Est à Nord-Nord-Ouest). C'est le "halo" qui est d'abord apparu au sud. Je pense que c'est équivalent à un halo solaire ou lunaire et vu son ampleur, je crois qu'il s'agit d'un phénomène atmosphérique lié à la luminosité du phénomène principal. Ensuite le "nuage" correspondant sans doute à la poussée, de plus en plus gros et lumineux et montant lentement dans le ciel. Après un petit moment, le minuscule point lumineux du satellite était visible à l'avant (environ 1 ou 2°). Arrivé pratiquement à mon zénith, il y a eu brusquement un second nuage, allant croissant mais toujours plus petit que le 1er. Je l'interprète comme une seconde poussée corrective après la 1ère poussée. Le tout a glissé lentement vers le nord, entouré du double halo (sans doute un pour chaque source de lumière, jé vérifierai quand j'aurai accès à mon PC et mes photos).

Ce qui est sûr c'est que j'ai été très surpris de l'ampleur du phénomène (j'avais mis le fisheye sur l'APN pensant enregistrer une petite trajectoire genre "passage ISS"). Dommage que l'info n'ait pas été relayée par les médias car cela aurait mérité de faire sortir le public quelques minutes pour voir "ça" !!!

Peut-être que quelques-uns croieront avoir vu un OVNI ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.